Otaku Sekai

Forum pour parler des mangas/animes, en particulier Naruto, One Piece, Fairy Tail, Dragon Ball, Fullmetal Alchemist, Bleach, Soul Eater et Death Note ^^
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'immortel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Regret
Chunin
avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 121
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 20

MessageSujet: L'immortel.   Mer 26 Fév - 7:26

B'jour les gens.
Où plutôt, Ricky, Mitsou, et Blue, vu que vous serez probablement les seuls a lire cette "fanfic".
La raison? Ceci est l'histoire de Regret. Celui du RP. Et le vrai, pas Gamin.
Elle est basée sur le passé de Regret, avant qu'il ne rencontre Wendy et Lizzy. Donc voila. Je fais ca pour "approfondir" la personalité de Regret, ce qui l'a poussé a faire tout ce qu'il a fait.
Ceci dit, quiconque veuille lire cette histoire, est bienvenu de le faire.
Voila. A présent, je vous presente: "L'immortel".

============================================/////////=========================================


Prologue.

"D'où est-ce que nous vennons?"

Une question que la plupart des humains se posent. Une question qui possedent deux reponses connues. L'homme religieux te dira que l'homme fut crée par une entité omnipotente et omnipresente, nommée "Dieu". Et "Dieu" créa les hommes a son image. L'homme scientifique, lui, te dira que l'homme est le resultat de plusieurs millions, millions, millions, même bilions d'années d'évolution.

La bonne réponse? Aucune des deux. Comment je le sais? Parce que je connais la réponse.
Les humains viennent de nous, les Immortels.

Et qui sommes-nous, au juste?
Nous sommes la première espèce a marcher sur Terre. Et je vois deja venir la question:
"Mais vous, d'où venez-vous?"
La réponse? On en a aucune idée. Nous sommes soudainement apparus, notre existance ayant commencée brusquement, a travers le monde. Une espèce qui ne mourrirait jamais de cause naturelle. Une espèce pouvant vieillir, et rajeunir, dependant de nos envies. Une espèce qui progressa extrèmement vite, possedant une intelligence hors du commun, et une affinité dans l'art de la magie. Je vous présente, les Immortels.

Moi? Je suis un Immortel, Regret. Et ceci, est mon histoire.

============================================/////////=========================================

Voila. un prologue assez cours, j'avoue.
Je compte sortir un episode toutes les semaines, probablement les Vendredis ou les Samedis.
N'hesitez surtout pas a laisser du criticisme, où quoi que ce soit que vous voulez.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ricky Otaku
Yuri-sama
avatar

Féminin Poissons Buffle
Messages : 5260
Date d'inscription : 21/11/2012
Age : 20
Localisation : Pays du Soma dans la ville de Motherfuckerhood

MessageSujet: Re: L'immortel.   Mer 26 Fév - 11:21

Projet intéressant, je suppose que c'est le Regret de SP. Compte sur moi comme lectrice, et je trouve que c'est une bonne idée, de faire des fan fiction sur nos personnages de RPG.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cho Mitsou♥
Super Saiyan 4
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 2780
Date d'inscription : 24/11/2012
Age : 19
Localisation : Inazuma Tower, chillin' with Ichirouta-kun~

MessageSujet: Re: L'immortel.   Mer 26 Fév - 12:53

Omg yay! o:
(Si tu met ce que je pense dans ta fanfic et je le relis encore une fois je te jure que je meurs noyé dans les feels hen, c'pas possible omg.)

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ask.fm/potiteleaf
Regret
Chunin
avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 121
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: L'immortel.   Mer 26 Fév - 18:21

Ricky Otaku a écrit:
Projet intéressant, je suppose que c'est le Regret de SP. Compte sur moi comme lectrice, et je trouve que c'est une bonne idée, de faire des fan fiction sur nos personnages de RPG.

Je fais surtout ça parce que je trouve qu'il y a pleins de choses que je n'ai pas pu dire sur Regret, John, Kratos, et le reste des Immortels. Ceci est un bon moyen pour vous faire voir Regret sous une autre perspective, non pas comme la personne qui a causé la Révélation, mais comme la personne qui a voulu tout changer après avoir tout perdu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regret
Chunin
avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 121
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: L'immortel.   Ven 28 Fév - 6:03

Vendredi, 12:02am. L'heure parfaite pour poster!  Hap 

Chapitre 1: Immortel.

Les Immortels. Comme je l’ai déjà dit, nous sommes apparus brusquement, inexplicablement. Et quand je dis "nous", je veux dire "les premiers Immortels", comme mon père, et ma mère, parmi tant d’autres. D’après eux, ils ont "pris conscience de leur existence en même temps, en groupes de deux ou plus". Et dans chaque groupe, les membres furent considérés comme famille. Par exemple, dans le groupe de mon père, Heiss, il y avait aussi deux autres personnes : Freyja, et Adam. Sœur, et frère de mon père, et par conséquent, ma tante, et mon oncle.

Quelques jours après, les "groupes", ou plutôt, les familles, commencèrent à se rendre compte qu’ils n’étaient pas seuls, qu’il y avait d’autres familles, et commencèrent à s’unifier. Le résultat ? Une civilisation qui dura des billions d’années. Mais comme toute civilisation, elle était condamnée à être détruite, tôt ou tard….et tout commença lors de la naissance des premiers "humains", des jumeaux, un male, et une femelle.

Pour les Immortels, les humains étaient l’équivalent des retardés mentaux de la race humaine. Une espèce dépourvu de l’intelligence des Immortels, et qui, nous remarquerions plus tard, n’étaient pas immortels non plus. Ceci provoqua un énorme problème parmi les Immortels, certains voulant exécuter les deux humains, et d’autres voulant les accepter parmi les Immortels. Mon propre oncle, Adam, était l’Immortel le plus involucré dans l’opposition face aux humains. Mais un juste milieu fut trouvé, et les humains furent exilés, et le couple ayant donné naissance aux jumeaux, castrés, pour éviter une nouvelle catastrophe.
Un détail intéressant ? Lorsque les scientistes humains modernes recherchèrent les origines des humains, et découvrirent leur similitudes avec des singes, la femme qui a donné naissance au humains avoua quelque chose : elle avait, un soir ou elle se sentait seule, prit un singe, et accouplé avec….devenant enceinte, et donnant naissance au humains… et ainsi fut révélé la vérité concernant les humains : le résultat entre un singe et une Immortelle. Bref.

Les deux humains disparurent de notre radar, pendant quelques années…jusqu’à ce que leur intelligence évolue. Et apparemment, ils se rappelaient de nous, très peu, mais ils s’en rappelaient tout de même. Ce fut, d’ailleurs, la base pour la bible. Le Jardin d’Eden ? L’endroit où on vivait. Pas vraiment un jardin, mais bon, j’imagine que la mémoire des humains flancha au fil des années. Dieu, et les anges ? Leur mère, et les Immortels qui voulaient les intégrer à la société Immortelle. Satan, et les démons ? Adam, Les Immortels en général. Le reste des histoires bibliques ? Aucune idée. Mais pour y penser, les humains avaient, au moins, une excellente imagination.

Le problème arriva lorsque, grâce à leur "intelligence", ils commencèrent à détruire l’écosystème. Depuis le début, les Immortels savaient que ça ce finirait mal, très mal…après tout, qu’est ce qui pouvait surgir de pomper la vie de la planète dans laquelle on vivait ? Les Immortels commencèrent alors à chercher une solution à ce probleme….et cette solution fut le début d’une série d’évènements….une série d’évènement qui a fini par me couter ma vie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regret
Chunin
avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 121
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: L'immortel.   Ven 7 Mar - 9:35

H.S: Un "#" rouge denote un changement de scène. Sur ce, bonne lecture.

#

Chapitre 2 : Regret.


Un jeune homme aux cheveux bruns courrait, armée d’une "épée " en bois. En face de lui, un autre jeune, aux cheveux blonds.

- HYAA !!

Le brun frappa brusquement, mais son épée fut bloquée par une autre épée, appartenant au blond. Visiblement énervé, le brun recula, avant de s’adresser à son "adversaire ".

- C’est impossible ! Comment peux-tu bloquer cette attaque aussi facilement !?

- Parce que, Kratos, frapper comme un bourrin est bien trop prévisible. La force n’a rien à voir, si je sais quand, et où tu vas frapper, je peux bloquer ton attaque. Point.

Le blond bondit en direction du brun, Kratos. Une fois devant lui, ce dernier leva son épée, prêt à bloquer. Malheureusement pour lui, le blond pivota vers la gauche, avant d’avancer un peu plus, arrivant derrière Kratos, et…

*Bonk*

Un simple coup sur la tête. Pas assez pour faire mal, mais assez pour ridiculiser le brun, qui soutenait toujours son épée en l’air, sans comprendre ce qui venait de se passer. Lorsque soudain, son cerveau confirma que oui, il venait bien de se faire avoir.

- Grrrr……JOHN, ESPECE D’ENFOIRÉ !!!

- Calme-toi, Kratos, c’est entièrement de ta faute. Comme je te le dit, tu es bien trop prévisible.

- Et toi, t’est bien trop fils de pute !

Et ainsi, les deux amis se chamaillaient, comme d’habitude. Moi ? J’étais assis, tranquillement, préférant la compagnie d’un livre, plutôt que celle d’une épée. A cette époque-là, la violence était quelque chose que jamais je n’aurais osé utiliser. Un pacifiste né. Du coin de l’œil, j’aperçu Kratos m’approcher.

- Yo Regret, tu ne comptes pas te battre ?

- Kratos, chaque jour, depuis plusieurs millions d’années, nous venons ici après les cours. Et chaque jour, tu me pose la même question, et obtient la même réponse. Pourquoi est-ce que tu continues de me demander ?

Le brun haussa ses épaules.

- Aucune idée. Peut-être qu’un jour tu changeras d’avis ?

Je fis échapper un petit rire.

- Heh, tu parles.

Et ainsi, Kratos se retournait, comme d’habitude, et partait ré-affronter John pour la millième fois, et se faisait humilier, comme toujours. C’était une routine, les cours, et après ça, on passait le temps dans un endroit isolé du reste du monde. John et Kratos se battaient, je lisais un livre, et puis on se réunissait, et on parlait du futur. La prochaine découverte, l’avancée technologique la plus récente, entre autres…et j’étais complètement satisfait avec cette vie.

- On devrait y aller.

Les mots de John me sortirent de mes pensées. Il commençait à faire nuit. Cela voulait dire qu’il était l’heure de partir. A vrai dire, on pouvait rester, si on voulait, mais sous risque de se faire engueuler par nos parents. Un risque que l’on préférait ne pas courir.


#


- Regret.

Une voix grave m’accueillit à peine je mis pied à l’intérieur de chez moi. Une voix que je connaissais que trop bien.

- Père.

Heiss Stocke. Un extrémiste Immortel. Depuis la controverse par rapport aux humains, il avait été en faveur de tous les tuer. Il me dégoutait.

- As-tu enfin décidé de prendre une épée et te battre, comme le reste de tes amis ?

- Père, chaque jour, depuis plusieurs millions d’années, je reviens à la maison à cette heure-ci. Et chaque
jour, tu me pose la même question, et obtient la même réponse. Pourquoi est-ce que tu continues de me demander ?

- Hmph. Toujours aussi insolent.

Ignorant son commentaire, je me dirigeai vers ma chambre, mais il m’interrompu.

- Regret. Si je te disais qu’il y avait un moyen de se débarrasser du problème causé par les humains sans avoir recours à la violence, mais que j’avais besoin de quelqu’un pour m’aider, m’aiderait tu ?

Je me retournai immédiatement. Les mots de mon père, si ils étaient vrais, signifiant quelque chose d’incroyable.

- Toi ? Te débarrasser des humains avec une méthode "non-violente" ?

Heiss était à présent face à moi.


- Les Protectus.

Un nom que je ne connaissais pas. Ceci devenait de plus en plus intéressant.

- Pro…tectus ?

- Un groupe de scientifiques, appelées les 13 Sages m’ont offert un moyen de modifier le code génétique des Immortels…leur donnant une résistance a la douleur hors du commun.

Si cela était vrai, c’était incroyable…ce genre d’avancée scientifique…entre les mauvaises mains, elle pouvait être extrêmement dangereuse…

- La meilleure offense est une défense impénétrable…

Mon père me regarda avec dégout.

- Dans un monde idéaliste, peut-être. Mais la question n’est pas la…les 13 Sages ont besoin d’un..cobaye. Le reste des Immortels ne vont pas se laisser modifier rien que basé sur les promesses des 13 Sages…ils ont besoin de prouver que leur méthode de nous "transformer" en êtres indestructibles est complètement sure, et efficace.

- Laisse-moi deviner…tu veux que je sois le cobaye ?

Heiss hocha sa tête affirmativement.

- Tu es la seule personne assez têtue pour vouloir faire cette connerie pour "le bien du monde" et pour "éviter d’utiliser la violence".

- Tu dis ça comme si c’était quelque chose de mal.

Ma remarque me gagna un autre regard dégouté de la part de mon père.


- C’est justement quelque chose de mal. Tes vues idéalistes sur le monde vont finir par te trahir un jour.

- Ce jour n’est pas encore arrivé, donc je garderais mes "points de vue idéalistes" pour le moment.

- Hmph.

Heiss se retourna, et commença à marcher en direction de la sortie. Il s’arrêta brièvement.

- Bref, va tu servir de cobaye, ou vais-je devoir employer la violence contre les humains ?

Ce n’est pas comme si il me laissait le choix…mais même si il l’avait fait, ma réponse aurait été la même.

- J’accepte.

- Je t’attendrais au "laboratoire" demain, après tes cours, alors.

Et à ce moment, j’aurais pu jurer avoir vu un petit rire de la part de mon père, en même temps qu’il sortit de la maison...je comprendrais la signification de son rire bien plus tard…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regret
Chunin
avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 121
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: L'immortel.   Sam 8 Mar - 1:03

Chapitre 3 : Protectus….et Assassins.


Je sortis de cours à l’heure habituelle. Aujourd’hui était un grand jour, après tout, j’allais être la preuve qu’une défense impénétrable était la meilleure offense. Mon "point de vue idéaliste" était sur le point de devenir réalité…je courus en direction du "laboratoire". Le "laboratoire" était le lieu de travail de mon père. C’était un laboratoire, mais il était surtout utilisé comme un endroit pour boire avec ses amis, et parler de comment se débarrasser des humains. En quelques minutes, j’arrivai à destination, et j’entrai dans le "laboratoire"….qui pour une fois, ressemblait vraiment à un laboratoire. 14 personnes m’attendaient…13 vieux, surement les "13 Sages", et mon père, qui m’introduit au 13 Sages.

- Regret, je te présente Haven, Havir, Havaf, Havex, Havis, Havol, Havun, Havyn, Havim, Havan, Havud, et Havok, mieux connus en tant que les 13 Sages.

Des noms similaires, un physique similaire, il était probable qu’ils étaient frères et sœurs. Mais cela ne m’importait guère…ce que je voulais, c’était ce qu’ils allaient faire avec moi…la transformation en ce que mon père avait appelé un "Protectus". Mais je n’en oubliais pas mes bonnes manières pour autant.

- Enchanté.

Aucune réponse.

- Tout de même, jeune homme.

Ah si, l’un d’eux avait daigné de m’adresser la parole. C’était Havok, si ma mémoire ne flanchait pas. Il continua de parler.

- J’imagine que ton père t’a informé de notre…"travail" ?

Je hochai la tête, affirmant ses propos
.

- Bien. Nous aimerions bien commencer immédiatement, donc si tu pouvais bien prendre place sur la table d’opération…

Le fait qu’ils veuillent s’occuper de la transformation immédiatement me pris au dépourvu, mais j’obéis quand même aux demandes du Sage. La table était entouré de machinerie que je n’avais jamais vu jusqu’à maintenant…plusieurs seringues, de toutes les tailles, des tubes reliant machine et fluides divers…ces Sages étaient des professionnels. Sachant que j’étais entre de bonnes mains, je m’allongeai, et ferma les yeux. Havok s’approcha de moi, en compagnie du reste des Sages.

- Ceci risque de piquer un peu, mais après ça, tu devrais t’endormir rapidement…
Je senti une aiguille me transpercer le cœur. Le cœur. LE PUTAIN DE CŒUR. ET JE NE LE SENTAIS PAS "QU’UN PEU"…mais, comme l’avait dit Havok, je n’eus le temps de me plaindre, que je perdis conscience.


#


Lorsque je me réveillai, je sentis quelque chose de bizarre avec mon corps…je ne savais pas quoi, mais quelque chose était en dehors de la normale…je n’y prêtai pas attention. J’étais en vie, c’était déjà ça…et cela voulait dire…je me levai. J’étais seul. Devant moi se trouvait un couteau, que je pris dans ma main…et je me coupai avec. Je ne sentis aucune douleur. L’opération avait été une réussite…j’étais a présenté un "Protectus" ! Quelques secondes plus tard, Heiss entra dans le laboratoire, suivit des 13 Sages. Comme d’habitude, Havok prit la parole…je commençais sérieusement a penser que les 12 autres Sages étaient muets.

- Je vois que tu as déjà…essayé…les effets principaux accordées par ta transformation.
Et ces "effets principaux" étaient tout bonnement excellents.

- Oui…ceci est…incroyable…vous êtes vraiment des génies…

- Voyons, pas besoin de nous flatter...nous faisons simplement notre mieux pour éviter que le problème causé par l’humanité soit réglé par la violence.

Malgré leur apparence…hautaine, ces 13 Sages étaient des individuels particulièrement respectables. Je ne pus pas répondre, car Heiss intervenu.

- Donc nous sommes prêts à transformer le code génétique de tous les Immortels a présent ?
Havok lui répondit sèchement.

- Oui, Heiss. L’opération Protectus est prête à être initié.

Et à ce moment-là, je revu le petit rire de mon père. Quelque chose n’allait pas, mais je n’arrivais pas à mettre mon doigt dessus…

- Oh, Regret…comment t’adapte tu au nouvel emplacement de ton cœur ?

La remarque d’Havok me surprit. Le "nouvel emplacement de mon cœur" ? A moins que… ! Je me rappelai alors du sentiment d’avoir quelque chose de bizarre dans mon corps…et à ce moment-là, je compris quoi : mon cœur se trouvait à présent à droite de mon corps. Je répondis a la question d’Havok, toujours surprit par le changement.

- Je…je me sens…bizarre…je ne m’attendais pas à ça.

- Je vois. Bon, notre travail s’arrête ici. Grace à toi, l’opération Protectus va pouvoir voir le jour…et bientôt, les Immortels seront aussi Indestructibles.

Grace à moi…j’avais fait une différence dans l’histoire…je ne pus m’empêcher de sourire.


#


Le lendemain, le public était en face de moi. Des millions d’Immortels, réunis afin d’apprécier le travail des 13 Sages…et après ça, tous les Immortels voudraient devenir comme moi…devenir des Protectus ! Havok se mit à côté de moi, et s’adressa au public :

- Bonjour, Immortels. Aujourd’hui est un grand jour ! L’avancée scientifique nous a menés au point dans lequel les Immortels peuvent a présent devenir, indestructibles. Avez-vous déjà rêvé d’être immunisé contre tout type de douleur ? Etre capable de faire quoi que ce soit, sans avoir à craindre des répercussions physiques ? Ceci est une amélioration directe à notre espèce ! L’évolution de notre espèce, a votre portée ! Je vous présente, le projet Protectus !

Et ainsi, il mit ses bras autour de moi. Moi, le Protectus. Comme ont si attendait, le public était douteux…après tout, les propos d’Havok étaient très suspicieux…"l’évolution" des Immortels ? Même moi je ne l’aurais pas cru. Mais heureusement, il y avait un moyen de prouver la véracité de son "projet Protectus"…un moyen très simple. Il reprit la parole.

- Je sais que la plupart d’entre vous ne me croient pas. Après tout, mes propos sont vraiment durs à croire…mais j’ai la preuve vivante. Cet individu, à côté de moi, c’est offert pour devenir le tout premier Protectus…et il a réussi. Il a accepté son évolution. Je demande, à qui que ce soit, de venir, et de frapper ce Protectus avec toute votre force. Vous pouvez même utiliser des objets, tant qu’ils ne sont pas tranchant…notre ami n’aimerait pas finir charcuté, j’espère que vous comprenez.

Et ainsi commença une longue journée…pendant les heures qui suivirent, des millions d’Immortels vendirent me frapper. Même John et Kratos prirent leur tour…mais aucun d’entre eux ne put me faire le moindre mal. Ceci était excellent…ceci était LE futur. Mais même comme ça, les Immortels n’étaient toujours pas convaincus…après tout, la mentalité d’un Immortel était plus basé sur la violence que sur la défense…ceci me dégoutait. Havok aussi commençait à douter du succès de son plan…soudainement, je le vu. Heiss, mon père, qui ce plaça à côté de moi, et commença à parler :

- IMMORTELS ! N’ECOUTEZ PAS LES PROPOS BLASPHEMIQUES DU VIEIL IMBECIL SENILE ! PROTECTUS ? NE ME FAIT PAS RIRE ! CECI N’EST PAS UN PROTECTUS !

J’étais complétement dépourvu de mots. Que diable était-il en train de faire !? Et puis, que diable disait-il en général…j’étais un Protectus, ceci avait déjà été prouvé !

- L’EVOLUTION DES IMMORTELS NE SE TROUVE PAS DANS UNE DEFENSE, MISE AU POINT PAR DES TROUILLARD AYANT PEUR DE LA VIOLENCE ! LE FUTUR, L’EVOLUTION, SE TROUVE AU CŒUR DES ASSASSINS !

Les Assassins ? Je ne comprenais plus ce qu’il disait. Mais le reste des Immortels s’étaient re-reunis autour de nous. Havok tenta d’approcher Heiss, mais il reçut un poing dans sa face de sa part.

- MON FILS N’EST PAS UN PROTECTUS ! C’EST UN IMMORTEL ! FAIT NON PAS SEULEMENT POUR RESISTER A LA DOULEUR, MAIS AUSSI POUR INFLIGER DE LA DOULEUR !

Quoi !? Avait-il complétement perdu la tête !?

- REGRET ! MON FILS ! MONTRE-NOUS TON VRAI POUVOIR, ET FRAPPE CE FAUX "SAGE" AVEC TES PROPRES MAINS !

Il était complétement fou. Il avait oublié à qui il parlait…jamais je ne causerais du mal à un autre être vivant.

- Non. Je suis un Protectus, je protège. Je ne cause pas de mal.

- Ah bon… ?

Il s’approcha de moi, et essaya de m’attraper. Instinctivement, je le poussa…et Heiss vola en l’air, tombant plusieurs dizaines de mètres plus loin…j’étais sans voix.

- C-c-comment…diable… ?

Avant que je ne puisse réfléchir d’avantage, Heiss continua de parler.

- VOYEZ A PRESENT, LE POUVOIR D’UN ASSASSIN ! SANS LE VOULOIR, IL VIENT DE M’ENVOYER EN L’AIR AVEC PLUS DE FORCE QUE VOUS N’AUREZ JAMAIS DE FACON NATURELLE ! CECI EST LA FORCE D’UN ASSASSIN, ET AVEC CETTE FORCE, NOS ERADIQUERONT QUOI QUE CE SOIT QUI SE METTE EN TRAVERS DE NOTRE CHEMIN, EN COMMENCANT PAR CES ABRUTIS D’HUMAINS !

Mesmérismes par ce que Heiss annonçait, le public devint fou. Tout le monde voulait devenir un Assassin. Je ne comprenais pas…qu’est ce qui venait de se passer… ? Et….pourquoi ? Havok avait disparu…et Heiss était à présent considéré comme héro pour avoir découvert un moyen de décupler la force d’un Immortel...et ainsi, commença l'ère des Assassins.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regret
Chunin
avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 121
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: L'immortel.   Mer 16 Juil - 23:59

Chapitre 4: Résolution.

En un instant, je compris la manigance de mon père. Je me demanda si les 13 Sages étaient complices, ou victimes de la trahison de Heiss. Pas que cela ait une grande importance, après tout. Il n’y avait qu’une chose a faire, et je le savais. Le seul moyen d'empêcher quelque chose qui durerait bien trop longtemps. J’avais déjà visualisé les conséquences des manigances d’Heiss. Il apporterait souffrance et désastre, pendant une durée de temps pratiquement infinie. Il n’y avait qu’une seul chose a faire. Je me leva, très facilement. Je ressenti les “talents” conférés par mes gênes d’Assassin. Je n’aimais pas devoir faire ça. Cela allait a l’encontre de toutes mes morales...mais malheureusement, je n’avais pas le choix.


“Je dois tuer Heiss Stocke. Je dois tuer mon père, pour le bien de tous.”

Et ainsi, dans la folie et le chaos subséquent de la révélation des Assassins, je marcha en direction de l’homme qui était bien trop occupé a rire et a crier victoire pour apercevoir la silhouette d’un jeune homme se faufiler derrière lui...et soudainement, je l’attrapa par le cou, le retournant, et le soulevant en l’air.

- Enfoiré…

Heiss se surpris, en voyant son fils agir de façon si violente. Après tout, cela allait vraiment a l’encontre de la définition même de mon existence...et pourtant.

[Heiss]: Re...Regret?! Qu’est ce que…

En réponse, il reçu un coup de poing. Encore une fois, quelque chose que je n’aurais jamais osé faire auparavant, mais a présent, il semblait que mon corps se contrôlait seul. Comme d’après mes prédictions, personne ne nous remarquait, trop occupés a “célébrer” la découverte si macabre. Je jeta Heiss par terre, profitant de l’opportunité pour prendre l’épée que j’avais remarqué quelques secondes auparavant. Je pointa cette même épée face au visage de mon père. Un simple mouvement de bras pouvait a présent retirer la vie du misérable homme, en moins d’un instant.

“Je ne suis pas un meurtrier.”

Mais bien que je me répétait cela dans ma tête, je savais que je devais le faire. C'était un service que je rendrais au monde...aux Immortels...et aux Humains, aussi. Une bataille interne était en déroulement au plus profond de mon être.

“Faire quelque chose de mal, pour le bien, ou faire quelque chose de bien, mais pour le mal?”

Si Heiss vivait, il deviendrait probablement l’homme le plus puissant au monde. Un homme qui jouerait avec le monde comme il le voulait, utilisant son autorité pour justifier ses actes. En revanche, si il mourrait, je pourrais prendre contrôle de la situation, et éviter que ceci devienne un problème grave. La conclusion etait simple, et facile a deduire.

“Heiss Stocke doit mourir.”

Mais même comme ça, je ne pouvait pas me mener a bouger mon bras, a retirer la vie de cet homme infâme. Il comprit rapidement du dilemme auquel je faisais face, et se leva, riant de forte voix. Le rire d’un homme qui savait qu’il avait gagné.

[Heiss]: Tu es faible, Regret. Tu as toujours été faible, et tu restera dans cet état lamentable jusqu'à ce que tu te débarrasse de tes morales et tes règles stupides.

Et ainsi, Heiss disparu, me laissant seul, une épée en main, face a un peuple devenu barbare. Ce jour la, je ne revenu pas a la maison. Je savais que cela serait stupide. Une fois la nuit tombé, je quitta les murs de la cité, dans l’espoir d’un jour, avoir une seconde chance d’arranger la tragédie que je venais de provoquer. Les derniers mots que mon père m’avait dit résonnaient dans ma tête, me rendant fou a chaque fois.

“Je suis faible. La prochaine fois, cela aura changé.”

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'immortel.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'immortel.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Immortel instant
» [Immortel] Manisca
» ❝Quelle est votre ambition dans la vie ? Devenir immortel et mourir.
» IMMORTEL ( AD VITAM )
» Fruits d'un immortel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Otaku Sekai :: Hors Sujet :: Fan Art/Fan Fiction :: Fan Fiction-
Sauter vers: