Otaku Sekai

Forum pour parler des mangas/animes, en particulier Naruto, One Piece, Fairy Tail, Dragon Ball, Fullmetal Alchemist, Bleach, Soul Eater et Death Note ^^
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Deuil d'automne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Regret
Chunin
avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 121
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Deuil d'automne   Mar 17 Déc - 6:15

Musique d'ambiance: White Night's Overture / Byakuya no Mae.

Japon. Une ville particulierement paisible. Depuis ces dernieres années, les activités Yakuza ont grandement diminué....ou bien, c'est ce qu'un citoyen normal croirait.
Les Yakuza n'avaient pas disparus, ils avaient tout simplement changé leurs couvertures. Fini le temps des Yakuza avec de grandes mansion classiques, de l'argent de drogue, et de traffic d'armes. A present, les activités Yakuza etaient masqué par de grandes corporations. Parmis elle, "Azai Corporations". Rival direct de la grande "Sannou Corporations", et front du groupe Yakuza "Sonoyama". Regret etait familier avec ce monde, ayant grandi dedans. Son enfance avait consisté, en grande partie, de vivre aux depenses de son père adoptif, le leader du groupe Shin'ei, qui, au cours des années, avait laissé Regret endétté jusqu'au cou. Une dette qu'il repayait lentement, en travaillant pour son père adoptif, Azai Gonzou, en agissant en tant que representatif de "Azai Corporations", et du groupe Sonoyama. Mais ceci etait une histoire que Regret n'aimait pas aborder. A vrai dire, il n'avait certainement pas hâte de revenir au Japon. Ce qui l'attendait, etait un monde plein de responsabilités, qu'il avait negligés, trop occupé dans sa lutte contre "Maou". Il esperait pouvoir delayer ses retrouvailles avec son père adoptif.
Le groupe arriva au Japon en plein milieu de la journée. Le decallage horaire avait certainement debousolé la plupart du groupe. Regret, lui, etait habitué au "jet-lag", et par consequent, se sentait en pleine forme, malgré sa jambe. Un chauffeur les attendait au hangar privé, avec la voiture de Regret, une belle Jaguar XF noire. Regret fit partir le chauffeur, prenant le volant de la voiture. Le reste du groupe monta aussi. Regret demarra la voiture, se tournant pour parler au groupe.


- Bon, vous avez un endroit où loger?

Argent combiné, Wendy et Xandra avaient assez pour s'acheter un chambre deux lit dans un hotel très modeste. Mais la situation economique d'Usami, n'ayant pas changé d'un jour a l'autre, n'avait absolument aucun moyen de vivre en dehors de la rue. Ainsi, Regret du heberger Usami chez lui.

Absolument dégueulasse.

Regret deposa Wendy et Xandra dans leur hotel, en plein centre ville. Ils convenirent de se retrouver le lendemain, a 13h, devant l'hotel. Regret reparti aussitôt, emportant Usami avec lui.

L'appartement de Regret etait assez isolé, se situant dans un endroit assez tranquile. L'appartement en question etait un Penthouse, et possedait une vue digne de ce nom. Regret arreta sa voiture devant l'entrée, avant d'appercevoir quelque chose du coin de l'oeil. Son coeur s'arreta pendant une demi-seconde. 4 hommes se tenaient devant la porte. Et ses hommes, Regret les connaisait. Des Yakuza, plus particulierement, des Yakuza haut-placés dans la hierarchie. Regret soupira. Ses retrouvailles avec son père etaient imminentes, et a present, il n'y avait rien qu'il puisse faire a ce sujet. Il descendit de la voiture, Usami etant derrière lui. Il approcha la porte, essayant - en un dernier espoir - de passer par la porte, innaperçu.

[Yakuza]: Hey, mon chèr Regret, tu pars ou comme ça? Tu nous souhaite même pas le bonjour? Quelles manières!

Horibe. Un Yakuza particulierement connu pour ses methodes de torture.

[Horibe]: Ton père veut te parler, bien evidemment. Et je ne te conseillerais pas d'ignorer son appel...

- J'ai compris.

[Horibe]: Vraiment?

- Horibe-san, rappelle toi a qui tu est en train de parler.

[Horibe]: De.....desolé....

A la fin, Regret etait tout de même l'heritier du groupe Sonoyama. Il n'allait pas laisser un simple sbire lui donner des ordres. Horibe s'appretait a partir, lorsqu'il remarqua Usami.

[Horibe]: Haha Regret....c'est ta chienne?

Usami, clairement outré par le terme employé par Horibe, s'appreta a lui repondre, mais Regret l'en empecha.

- Dégage, Horibe.

[Horibe]: Bien bien. Pas besoin de s'enerver, fiston. N'oublie pas d'aller voir Gonzou!

Sur ce, Horibe partit.

[Usami]: Quel manque de respect! Et toi, pourquoi tu m'a empeché...

- Parce que ce sont des Yakuza, et que, avec, ou sans moi, si tu les provoquent, ils n'hesiteront pas a te tuer, ou pire.

Regret se remit en marche, penetrant l'immeuble. Il entra dans un ascenseur, et Usami le rejoignit.

Le Penthouse de Regret etait spacieux. Un grand lit, de grands canapés, de grandes telévisions, plusieurs grands ordinateurs, et une grande biblioteque, remplie de disque de musique classique. A peine Usami entra, que Regret se prepara a partir.

- Toi, tu reste içi. Je reviendrais surement tard le soir. Tu peux dormir sur le canapé.

Ce n'etait pas particulierement "gentleman" de sa part, mais le simple fait de l'heberger etait suffisament dégueulasse. Peut-etre, et seulement PEUT-ETRE, daignerais-t'il d'acheter un autre lit. Mais pour le moment, Regret ne pensait qu'a sa future reunion avec son père adoptif, Azai Gonzou, le "roi des bêtes". Prenant sa voiture, Regret se mis en route.

================================================//////////================================================

Les Yakuza avaient depuis longtemps abandonnés leur manie de s'acheter de grandes mansions classiques.....sauf Azai Gonzou. Il etait une exception a la regle. Regret contempla la mansion rapidement, pendant qu'il arretait sa voiture. Peut importe combien de fois il venait, il etait toujours aussi nerveux. Dès son arrivé, il fut escorté par deux Yakuza, armés jusqu'au dents. Ce qui etait aussi une habitudes de Yakuza qui avait été abandonné depuis longtemps....sauf chez Gonzou.

[Yakuza]: Oh, Regret. Gonzou t'attends, il est en train de manger en compagnie d'un invité.

Regret se trouvait a present devant une porte glissante. Derrière cette porte, Gonzou l'attendait...il frappa a la porte.

[Gonzou]: Entre.

Regret ouvrit la porte, et se retrouva face a Gonzou.

Musique d'ambiance: Azai Gonzou.

Regret sentit immediatement quelque chose d'anormal.

- Père...ça fait longtemps. Je suis sincerement desolé.

Dans la salle, un homme, probablement l'invité, s'etendait en face de lui. Il etait en train de saigner de la tête, et etait ecroulé sur la table. Il le regarda, ne sachant pas si l'homme etait mort, ou vivant, mais il feigna etre indefferent a la situation.

[Gonzou]: Comment va-tu recemment?

- Bien. Rien de problematique.

Oui, rien de problematique. Devant lui se trouvait son père adoptif...et devant Azai Gonzou, Regret habitué a voir du sang. Sur le coin de la table, il apperçu une carte de business.

"Maiyuu Station. Producteur Executif."

Il avait deja entendu parler de lui. Tout les lundis, il passe un programme de "drama" populaire. Ce mec etait assez fameux. Sa vie, personelle et professionelle, etaient tout les deux remplies d'exploits, et il n'y a pas une seule personne dans le monde du divertissement qui ne lui lecherait pas le cul.

[Gonzou]: Qu'est ce qui ne va pas? Est-ce que ceci te derange?

- Non.

Si il avait sorti sa carte de business, ça voulait dire que c'etait la première fois qu'il se voyaient.

[Gonzou]: Ce type est bien trop arrogant pour son bien.

- Tu n'a pas changé, père...

Si Gonzou considérait cette personne "arrogante", ce n'etait probablement pas sa personalité....il est très posible que ce soit surtout un probleme entre lui, et le groupe Sonoyama. Dans tout les cas, Azai Gonzou venait de plonger quelqu'un dans une mer de violence lors de leur premiere rencontre. Lorsqu'il etait jeune, Regret s'etait toujours demandé comment est que Gonzou pouvait ignorer les regles de la vie, juste comme ça.

[Maiyuu]: ....Uh, ah...

Il semblerait que l'homme etait toujours en vie.

[Maiyuu]: ...T-tu pense que tu va pouvoir t'en sortir, en m'ayant fait quelque chose comme ça?

[Gonzou]: .......

Gonzou lança un regard a l'homme, pendant qu'il prenait un morceau de sushi.

[Maiyuu]: Mon, mon avocat sera informé....non, pire!....La police....je vais te detruire, enfoiré...je vais te virer de la face de la planete...!

[Gonzou]: .....

Gonzou commença alors a rire.

[Gonzou]: Ta fille, elle a environ vingt ans, n'est ce pas?

Il enfila une gorgée d'alcohol.

[Maiyuu]: ......

Regret comprenait le train de pensée de Gonzou. Il etait trop tard a present. Pour ceux qui n'ont jamais été en veritable danger, menacer d'appeler leur avocats ou la police au premier signe d'hostilité est parfaitement logique. Seulement, il etait trop tard. La police ne se mobilise pas jusqu'a ce que quelque chose se passe, et un avocat ne peut pas etre avec quelqu'un 24/7.

[Gonzou]: Alors...tu pense que tu sera satisfait lorsque ta fille sera vendu et livré a la prostitusion, et que quelques un de nos "petits membres" vont en prison a cause de ça?

Et ceci n'etait pas une menace en l'air. Plusieurs membres sous le control de Gonzou n'attendent qu'a recevoir des ordres. N'importe quel type d'ordre. Des imbeciles qui sont fier du temps qu'ils passent en prison. Ce sont des creatures privés de logique, qui n'analisent pas le futur proche. Ils ne font que suivre leur ordres a la lettre.

[Gonzou]: Eh bien, Regret, assis toi, et mange.

Du sang etait etalé par çi et par la a travers de la table.

- Le poisson a l'air particulierement delicieux. Merci de l'invitation, père.

La respiration de l'homme etait aussi faible que celle d'un insecte, mais cela n'empecha pas Regret de commencer a manger.

[Maiyuu]: ....A-appelle...une ambulance....

[Gonzou]: Vas-tu boire?

- Pourquoi pas.

[Maiyuu]: ...A...a l'aide....

Gonzou passa une bouteille a Regret.

[Gonzou]: De la liquer de Shouchuu, faite en Kyuushuu. C'est vraiment quelque chose.

- Vraiment?

Regret se servit un peu.

[Maiyuu]: Uh, wuuuuh....

L'homme etait a bout de force. Et même comme ça, Regret et Gonzou profitaient de leur repas. Ceci etait la relation entre Azai Gonzou, et Azai Regret.

- Donc, qu'elle sont mes ordres?

Regret passa directement au choses serieuses. Gonzou l'observa pendant quelques instants.

[Gonzou]: Tu porte l'odeur d'une femme.

- Pardon?

Regret ne comprenait pas de quoi parlait son père.

[Gonzou]: T'a une chienne?

- Non..

Ne pretant pas attention a sa reponse, il continua de fixer Regret.

- J'ai rencontré une femme, Usami Aura. Tu rappelle du cas "Maou"? Il est possible qu'elle est des informations a son sujet. Mais elle refuse d'en parler en detail. De toutes façons, elle n'a pas d'argent, donc je n'ai aucun interet envers elle.

Gonzou continuait de le fixer. Il faisait presque 2 metres. Le geant degageait une aura intimidante avec chacun de ses pores.

- Q-quelque chose ne va pas?

[Gonzou]: Regret.

Soudainement, l'atmosphere de la salle changea completement.

[Gonzou]: Baise-la.

- .....

En un instant, l'homme en face de Regret devint un monstre detestable.

[Gonzou]: Si tu veux qu'une chienne fasse ce que tu veux, tu dois l'enculer.

Comment est-ce qu'un père ainsi pouvait exister? Pour inciter son propre fils a faire ce genre de choses, il serait normal de questionner la sanité de cet homme.

[Gonzou]: Toute information sur "Maou" est primordiale. Si cette "Usami" possede cet information, il nous la faut a tout prix. Même si les hommes sont basés sur la logique et notre propre-interet, les femmes sont differentes....tu comprends?

Regret acquiesça, pas très convaincu.

[Gonzou]: Je me fout de comment tu t'y prends. Tu peux pretendre que tu l'aime, tu peux faire d'elle ta vraie femme, je m'en fou. La seule chose qui compte, c'est d'etablir une relation sexuelle. Les femmes placent trop d'importance sur ce genre de choses. C'est la façon la plus facile de faire que ces creatures t'obbeisent.

- Je...je comprends.....je verrais ce que je peux faire, tôt ou tard....

La tête de Regret etait emgourdie. Lorsqu'il est devant ce monstre, tout ses pensées normales cessent. Regret resta boire avec Gonzou jusqu'a tard le soir. Et il ne sut jamais ce qu'il arriva au pauvre "Maiyuu".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cho Mitsou♥
Super Saiyan 4
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 2794
Date d'inscription : 24/11/2012
Age : 19
Localisation : Inazuma Tower, chillin' with Ichirouta-kun~

MessageSujet: Re: Deuil d'automne   Mar 17 Déc - 22:54

Wendy et Xandra étaient arrivées à l'hôtel. Xandra s'installa sur son lit pour regarder la télé tandis que Wendy se couchait déjà pour dormir. Les heures passèrent et l'exorciste finit par aller se coucher elle aussi. Étrangement, la brune recommença à bouger dans son sommeil, comme la dernière fois. Elle donnait des coups dans le vide et faisait des petits bruits, comme si elle avait peur de quelque chose. Dans son rêve elle voyait une ombre, l'ombre de "Maou", comme d'habitude. Mais cette fois-ci, il la poursuivait. Wendy en était un peu effrayée, surtout depuis qu'elle savait de quoi il était capable. Puis, lorsqu'il allait poser sa main sur elle, la brune se réveilla en sursaut. Son front était en sueur et elle respirait profondément. Elle était un peu paniquée, mais elle prit une grande inspiration et se calma.

Wendy se leva et se dirigea vers la salle de bain. Elle ouvra le robinet et aspergea son visage d'eau. Quand elle releva la tête, elle l'aperçu dans le miroir. La brune se retourna instantanément vers lui, referma la porte et la bloqua en s'appuyant dessus. "Maou" cogna violemment dans la porte pendant un bon moment, puis les coups finirent par cesser. Croyant qu'il était temporairement partit, Wendy sortit des toilettes. Elle se déplaça tranquillement vers son katana tout en restant sur sa défense. La brune prit son arme et la dégaina, attendant de voir s'il reviendrait. Elle regarda dans la direction du lit de Xandra, qui dormait comme une buche, et c'est à ce moment que "Maou" apparu subitement devant elle. Wendy le frappa de toute ses forces mais il s'était déjà déplacé un peu plus loin. Elle se mit à courir vers lui et une fois de plus, il bougea. Se rendant compte de tout le bruit qu'elle faisait, Wendy se demandait pourquoi l'exorciste ne se réveillait pas, jusqu'à ce qu'elle s'aperçoive que "Maou" avait arrêté le temps et donc, qu'elle ne l'entendait pas.


- Qu'est-ce que vous me voulez à la fin!? Vous n'arrêtez pas de me hanter pendant mon sommeil, j'en ai marre!

Sans répondre à sa question, "Maou" déposa sa main sur l'épaule de la brune et tous les deux disparurent. Le temps reprit son cours et Xandra était maintenant seule dans la chambre.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ask.fm/potiteleaf
Ricky Otaku
Yuri-sama
avatar

Féminin Poissons Buffle
Messages : 5270
Date d'inscription : 21/11/2012
Age : 20
Localisation : Pays du Soma dans la ville de Motherfuckerhood

MessageSujet: Re: Deuil d'automne   Mer 18 Déc - 1:36

Quelques minutes après la disparition de Wendy, Xandra se réveilla. Elle constata qu'elle était seule et senti d'étrange vibration dans la chambre. Elle comprit assez vite que Wendy avait été enlevé, mais ça ne semblait pas vraiment la dérangé, au contraire, ça l'arrangeait. Elle se leva toute de même et s'habilla. Elle prit une fiole dans sa poche et la regarda. Il s'agissait d'une des potions de téléportation faite maison par Delia.

Xandra: (Ce n'était pas se que j'avais prévu, mais ça devrait faire l'affaire)

Elle griffonna rapidement un message disant qu'elle était parti pour quelques heures, jeta la potion par terre et se téléporta.

----------------------------------------

Lizzy resta face à sa cousine, incapable de faire quoi que se sois. Habituellement elle aurait engagé la conversation avec elle de façon plus ou moins civilisé, mais là elle ne ressentait pas la même chose que d'habitude. Colère, peur, incompréhension, culpabilité, chagrin, toute ses émotions dans sa tête était en train de la rendre folle.

Delia: Tu ne me dit même pas bonjour? Je ne savais pas que l'âme de Daleth était aussi impoli.

- Tu le connais?

Delia: La! Je la connais. Ça me surprends que toi tu ne sois pas au courant de son identité, vous êtes portant de la même famille...en quelque sorte.

Même famille? Daleth était donc l'esprit d'un des membres de sa famille décédé, mais qui? La rage prit le dessus sur elle et Lizzy tenta d'agressé sa cousine, mais cette dernière pointa un pistolet électrique sur elle, se qui la fit se tenir à carreau.

Delia: Tout doux, on se calme. Je ne suis pas venu pour te faire du mal, pas cette fois. Tu ne m’intéresse pas, toi avec une âme c'est juste...pas la vraie Lizzy. Je voulais juste te faire une proposition.

- Quoi? J'ai rien à voir avec une folle qui tente de déclencher une apocalypse...

Delia: Justement, parlant de ça, j'en ai rien à foutre de Satan et de la fin du monde. je m'emmerdais et j'ai voulu me divertir un peu, mais j'avoue que ça commence à être ennuyant. Tout ses adorateurs qui se laisse tuer si facilement, c'est pas jouissant, moi j'aime tourmenté et torturer mes victimes avant, eux ils sont content de mourir. Que c'est décevant...

- Espèce de...monstre!

Delia: Regarde toi dans un miroir avant de parler. Tu es comme moi, une créature sans âme, une monstre inhumain. Je suis prête à renoncer à mon projet de destruction du monde, si tu accepte de te joindre à moi et être à mes ordres.

Sans son âme, Lizzy aurait refusé sur le champ. Mais elle savait que des tas de gens mourrait en se moment même à cause de la secte de sa cousine, et sa lui tourmentait l'esprit. Néanmoins, elle ne pouvait pas accepté l'offre de Delia, âme ou pas âme jamais elle ne ferais ça.

- Je refuse, même avec une âme, même si je suis cinglé, jamais j'accepterais de travaillé pour toi. Plutôt mourir et aller en enfer.

Delia esquissa un sourire. Elle savait qu'elle allait refusé, mais qui ne tente rien n'a rien. Lizzy mourrait d'envie de lui poser la question qui la torturait depuis de nombreux mois.

- Le jour ou Sally est morte, tu as eu l'occasion de me tuer, mais tu ne l'as pas fait. Pourquoi?

En effet, le jour ou sa sœur était morte dans d’effroyable condition, Lizzy était entré en état de choc, la laissant sans défense. Delia était à côté d'elle, pistolet à la main, avec des balles en titane. Une balle dans la tête de sa distance aurait été dangereux pour sa cousine, ça aurait même pu la tuer. Pourtant, elle ne l'avait pas tué ce jour là. Lizzy c'était demandé depuis ce jour là pourquoi Delia, monstre inhumain sans âme, l'avait épargné.

Delia: Trop la flemme. Ne me dit pas que tu crois que je t'ais pas tué par bon coeur.

- J'ai entendu dire que parfois, quand une personne se faisait arracher l'âme, un fragment pouvait rester dans le coeur de l'individu. Ce fragment restait si la personne était attaché à quelque chose en particulier, comme une autre personne...

Delia: Donc tu crois que quand j'ai perdu mon âme, mon attachement pour toi m'a permis de conserver un morceau de mon âme...

- oui, une infime parti d'humanité aurait subsisté en toi, c'est pour ça que tu ne m'a pas tué.

Delia: *esquissant un léger sourire* intéressante théorie, mais il y a un petit bémol...

Elle se rapprocha de sa cousine et la plaqua violemment sur un mur.

Delia: Tu as détruit la seule étincelle d'humanité qu'il y avait en moi. Quand j'ai perdu mon âme, je n'étais pas encore maléfique. Je me suis rendu compte que j'étais différente, je t'ais supplié de m'aider, mais toi, tu m'a poignarder dans le dos, au sens propre et figuré.

- Car tu avais tué ma mère et tu as mis mes amis en danger!

Delia: Faux! C'était un accident, je ne voulais pas la tué, je ne suis pas responsable. Et tes amis, si tu parles de Wendy, et bah elle avait qu'à se mêlé de ses affaires cette peste et j'aurais pas tenté de la tuer.

- C'est de ta faute si Sally est morte!

Delia: Encore faux, elle était condamné de toute façon, j'ai juste accéléré les choses. Tu sais quoi? Tout ça est de ta faute, si tu m'avais aidé au lieu d'essayé de me tué, si tu n'avais pas été aveuglé par ta rage envers moi, tout les gens que j'ai tué son mort à cause de toi, tu as leur sang sur tes mains. Même après avoir perdu mon âme, il restait encore quelque chose de bon en moi, mon amour pour toi. Ça aurait pu me sauver, me faire devenir comme toi. Mais tu as tout gâché, le peu d'humanité en moi maintenant est sombre, et rempli de haine. Je t'aimais Lizzy, mais maintenant je te hais et c'est entièrement ta faute!

- LA FERME! je refuse de prendre le blâme pour tes actes, je...je...*elle commença à avoir des larmes* je suis désolé, tout est de ma faute...si seulement je t'avais aidé, Sally serait toujours vivante...mais il est pas trop tard, tu peux toujours...

Elle se reçu un coup de poing de la par de sa cousine et tomba au sol.

Delia: Non, c'est trop tard pour moi. Maintenant tout se que je veux c'est me venger, que se soit en t’anéantissent, ou en te rendant aussi mauvaise que moi. Aller, lève toi! Bon, tant pi pour toi...

Elle commença à passer au tabac Lizzy, mais se fatigua après pas longtemps. Frappé sur quelqu'un qui n'essayait pas de se défendre ne l'amusait pas, et pour une raison qu'elle ne comprenait pas, elle n'avait pas envie de la blesser. Elle agrippa sa cousine et la fit se relever de force.

Delia: Bon, je reviendrai de massacrer quand tu seras redevenu se que tu es. Daleth te rend chiante.

Une légère larme coulant de la joue de Delia, tandis qu'elle parti, laissant sa cousine seule. Lizzy tenta de la suivre, mais une douleur atroce la traversa dans le dos. Un sabre venait de la transpercé. Elle se retourna pour voir son agresseur, qui était nul autre que...Xandra!

Xandra: Désolé, mais c'était le seul moyen...

Son sabre de fer força Daleth à quitter le corps de Lizzy, qui s'écroula au sol, gisant dans son propre sang.

Daleth: toi! Tu ne te rend pas compte de se que tu fais, espèce d'illuminé!

Xandra: Désolé, mais ton influence sur Lizzy et Delia nuit à mes objectifs, je dois donc t'éliminé. De toute façon, c'est mon but, en tant qu’exorciste, d'éliminer les esprits.

Daleth: je ne suis pas morte!

Xandra: Celle que tu étais oui, alors accepte le et part!

D'un coup sec, elle trancha l'esprit qui se transforma en fumé blanche, et disparu dans une nuage de fumé verte. Drôle de façon de mourir, pensa Xandra. Elle regarda le corps inerte de Lizzy, et le ramena avec elle.

------------------------------------------------------

Lizzy se réveilla à l'église de soeur Alexa. Elle avait des bandages sur le ventre, la ou elle avait été blessé. Elle remarqua que son âme était parti, elle se sentait enfin en paix en elle. Par contre, ses souvenir de se que ça faisait d'avoir une âme était toujours présent, et ça risquait de laisser des séquelles dans son comportement. Elle remarqua que Alexa était assise à côté d'elle.

Alexa: Tu es enfin réveillé, j'étais inquiète pour toi.

- qu'est-ce qu'il c'est passé? Pourquoi Xandra à voulu me tuer?

Alexa: Elle n'a pas voulu te tuer, elle t'as sauvé de Daleth. C'est un mauvais esprit, l'avoir en toi était une abomination.

- Comment ça, une abomination?

Alexa: Car tu es née sans âme car Dieu le voulait, c'était ton destin. Avoir une âme était mal pour toi, ça risquait de ruiner ta destiné.

- hein?

Alexa: tu es parfaite comme tu es. Tu n,as pas d'âme, mais tu as quand même une certaine conscience qui te pousse à faire le bien, mais tu ne te laisse pas dirigé par tes émotions comme les gens normaux. Tu es l'élément qui nous faut, ton destin est de vaincre ta Némésis, ta cousine, pour empêché Lucifer de revenir. On besoin de quelqu'un comme toi pour vaincre le culte de Lucifer.

- Et qui est-vous?

Alexa retira son voile de soeur, révélant son vrai visage. Elle avait des cheveux noirs attacher en queux de cheval. Elle retira ses verres de contacte bleu, révélant sa véritable couleur de yeux: Vert.

- Xandra!

Alexa/Xandra: J'ai beaucoup de nom, mon vrai nom est Alexandra. rejoint nous Lizzy, l'Ordre des Célestes, tu étais destiné à nous rejoindre. Mais pas maintenant, ton amie Wendy est en danger, à cause de Maou. Désires-tu la sauver?

- Évidemment.

Xandra: Pourquoi?

- Car c'est mon amie!

Xandra: Va te préparé, nous partons au Japon. J'ai réussis à fabriquer une potion de téléportation comme ceux de ta cousine, nous pourrons y être instantanément.

Lizzy quitta l'église et se dirigea vers le motel. Xandra retira ses vêtements de soeur et mit ceux qu'elle portait habituellement. Un prêtre se rapprocha d'elle.

Prêtre: Pourquoi la laissé vous partir? Ton but est de l'éloigné d'eux, en particulier de cette Wendy...

Xandra: Je veux qu'elle me fasse confiance, si je la force à resté je ne réussirai pas. je dois la convaincre graduellement, et après je pourrais la manipuler comme bon me semble.

Elle esquissa un sourire satisfait et partit rejoindre Lizzy au motel.

-----------------------------------------

Lizzy et Xandra se téléportèrent dans l'appartement de Regret. ce dernier était absent, mais Usami y était. Elle était surprise de revoir la tallus, et un peu inquiète vu son précédent état mental. Xandra la rassura à se sujet.

- ou es Wendy?

Usami: Elle...a disparu, cette nuit. Selon Regret, ça serait l'oeuvre de Maou. Et si Maou est impliqué, York aussi.

- Alors qu'est-ce qu'on attend? Il faut la retrouver, elle est peut être en grand danger! Ou pire, elle est peut être mo...

Xandra: Non, ils savent son importance, le pire qui pourrait lui faire serait de la torturer. Tant qu'ils ne la tue pas, c'est correcte.

- mais...j'ai pas envie qu'elle souffre...

Xandra: Réfléchie avec ta raison, pas avec tes émotions. Veut mieux une Wendy blessé qu'une Wendy morte. C'est une grande fille, elle peut enduré quelque souffrance.

Lizzy n'aimait pas sa façon de pensé, mais elle fini par l'accepter. Mais elle avait quand même furieusement envie d'aller botter le derrière de Maou et de sauver son amie. C'est à se moment que Regret entra. Il avait pas l'air très content de l'intrusion dans son appartement...

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regret
Chunin
avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 121
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Deuil d'automne   Mer 18 Déc - 6:58

Deux heures plus tôt.

Musique d'ambiance: The Devil.

Je comtemplait la jeune fille nomée "Wendy". Son attachement a Lizzy etait parfait....et de toutes façons, Usami ne perdrait jamais une occasion pour se frotter a moi...il faut dire que la perte de son maudit père l'a laissé affecté plus de ce que j'esperais. Je m'avança vers Wendy, qui me fixait avec haine. Je changea ma voix, comme a mon habitude. Il serait problematique si quelqu'un, un jour, venait a me reconnaitre a cause de ma voix. Et un masque recouvrait mon visage, donc elle n'arriverait pas a me reconnaitre si jamais elle me revoyait non plus.

- Bonjour, "Wendy".

La seule reponse que je reçu fut un regard meurtrier.

- Je ne m'attendais pas a ce que tu co-opere.

J'approcha ma main des parties...."privées" de Wendy, mais corrigea ma trajectoire et mis ma main dans la poche de pantalon a Wendy, retirant son telephone portable. Un regard legerement terrifié etait present sur le visage a Wendy, ce qui me fit rire.

- Ne t'inquiete pas, ce n'est pas mon style de "violenter" une fille ainsi. Mais ta reaction etait sublime.

J'activa le telephone. Contacts......5 contacts. Lizzy, Xandra, Usami, Regret, et Maison. Aucun d'entre eux ne m'interessait. A part Regret. Je lui envoya un petit SMS, expliquant la situation. Mais j'appelerait un endroit precis, plus tard. Pour l'instant...il vallait mieux partir. "Il" pouvait intervenir a n'importe quel moment. Je me dirigea vers la sortie. Un mal de tête commença a surgir.

En parlant du loup...

Fin musique d'ambiance.

================================================//////////================================================

Regret entra dans son appartement, et fut accueilli par Xandra et Lizzy.

D'abord, Gonzou qui me demande d'enculer Usami, et maintenant, les gens entrent dans mon appartement comme bon leur semble...parfait. Ah, et Wendy, kidnappée. Par "Maou". Paaaarfait.

- Je peux savoir ce que vous faites içi?

[Lizzy]: Bonsoir, oui, ça va, toi...?

- Très marrant. Je suis pas du tout d'humeur.

[Lizzy]: Ça se voit. Bref. Wendy a été kidnappée. Evidemment que c'est pour ça qu'on est la.

- Vous venez, içi, dans mon appartement, rien qu'a cause d'un kidnapping?

Pour une personne normale, un kidnapping etait quelque chose de grave, pas-normal, quelque chose qui devait etre discuté sur le champ. Pour Regret, c'etait quelque chose de simple, et de recurrent, tout comme si la discussion etait sur les restaurants du quartier.

[Lizzy]: T'est sur que t'a une âme?

Oui, mais vendue au diable depuis longtemps....depuis que je suis "Azai" Regret...

Il chassa cette pensée de sa tête.

- Si vous derange tellement, je vais demander au Yakuza de chercher divers endroits ou "Maou" aurait pu l'emmener...rah, je vais encore me faire questionner par Gonzou...vous faites vraiment chier.

Sur ces mots, Regret sortit de l'appartement.

Usami, Lizzy, et Xandra resterent en silence pendant quelques minutes. Soudain, le telephone sonna. Le telephone fixe de chez Regret. Xandra et Usami hesiterent a repondre, mais Lizzy n'en avait apparament rien a foutre. Elle decrocha.

[Lizzy]: Allo?

================================================//////////================================================

Musique d'ambiance: The Devil.

"Lizzy" avait repondu. Parfait.

- 5 millions de Yen.

[Lizzy]: Hein?

- Si tu veux revoir "Wendy" en vie, c'est la somme a payer.

[Lizzy]: "Ma-Maou"?

- Je vous rappelerais demain. Je vous conseille de commencer a recolter l'argent....si vous tenez a revoir "Wendy".

Je racrocha, et j'envoya une photo de Wendy au telephones de Xandra, Lizzy, Usami, et Regret. Tout allait a la perfection. A present, il ne me restait plus qu'a attendre jusqu'a demain...et le mal de tête revenu.

Fin musique d'ambiance.

================================================//////////================================================

La photo arriva. Les adolescentes etaient choqués. "Maou" avait accès a leur telephones...non seulement ça, mais en plus, il savait qu'elles etaient chez Regret, et connaisait même son telephone fixe....Cela etait très effrayant.

Musique d'ambiance: Nostalgia / Kyoushuu.

Il ne restait rien a faire, a part attendre. Xandra et Lizzy repartirent, laissant Usami seule. Regret arriva quelques minutes après. Usami lui expliqua ce qui leur etait arrivé.

- 5 millions de Yen? "Maou"....?

[Usami]: Je trouvais ça bizarre aussi....pourquoi est ce que "Maou" aurait besoin d'argent? On a deja vu de quoi il est capable, et ça requiert beaucoup d'argent....5 millions de Yen, c'est rien comparé a la somme d'argent qu'il doit posseder...

- Mhm...

Regret se jeta sur son lit.

"[Gonzou]: Regret.....baise la."

Les mots de Gonzou passerent par la tête a Regret. Il les chassa aussitôt. Mais Gonzou avait raison: Si Regret n'arrivait pas a avoir l'information dont il avait besoin, il serait tôt ou tard forçé a employer des moyens plus..."efficaces". Il soupira.

- J'y penserais. Pour l'instant, je suis fatigué. Bonne nuit.

Il ferma les yeux.

*bzzt* *bzzzzt*

Mais son telephone l'empecha de se reposer. Il sortit son telephone.

1 nouveau message. "Azai Gonzou".

"Cette femme, Usami. Ammene la me voir demain, a 15h. Sans faute."

Decidement, la malchance avait decidé de tomber sur Regret. Il grogna, et ferma les yeux, s'endormant enfin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cho Mitsou♥
Super Saiyan 4
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 2794
Date d'inscription : 24/11/2012
Age : 19
Localisation : Inazuma Tower, chillin' with Ichirouta-kun~

MessageSujet: Re: Deuil d'automne   Ven 20 Déc - 1:56

Le lendemain matin, "Maou" était revenu. Cependant, il avait l'air de souffrir d'un affreux mal de tête. Cela faisait déjà plusieurs heures que Wendy avait les mains ligotée en l'air et qu'elle touchait à peine au plancher avec le bout de ses orteils.

- Vous auriez pu m'attacher d'une autre façon beaucoup plus convenable parce que là..

Il la regarda rapidement en fronçant les sourcils, n'ayant aucunement écouté ce qu'elle lui avait dit puis redirigea son regard vers le sol. On aurait dit qu'il allait s'arracher les cheveux tellement il les serrait.

- Hey, vous n'avez pas l'air très bien, je me trompe ou vous avez l'impression que votre tête va exploser?

[Maou] - Je me trompe, ou tu te préoccupe de la personne qui te tient en otage? Ça m'arrive souvent d'avoir des maux de têtes. Rien d'important.

- Bah, c'est pas parce que je suis une otage que j'arrête de me soucier des gens alentour. Mais dites moi, pourquoi vous m'avez enlevez moi? Vous aviez plusieurs choix..

"Maou" avança vers elle, avec sa main sur le front. Il s'arrêta à environ un mètre d'elle.

[Maou] - Parce que tu es la seule personne qui puisse préoccuper Lizzy au point de faire qu'elle fasse ce que je veux. Parmi mes "plusieurs choix", seulement toi me permet de réaliser mon plan exactement comme je veux.

- Et c'est quoi votre plan?

[Maou] - Je serais stupide de te le dire, fillette. Mais sache que, si tu est içi en ce moment, c'est entièrement a cause de ta prétendue "amie" Lizzy.

- Mais, elle n'a rien fait Lizzy! À ce que je sache..

[Maou] - Ça, c'est ce que tu crois.

- Mais..!

[Maou] - Assez. J'en ai marre de t'entendre. Je reviendrais plus tard.

"Maou" tourna le dos à Wendy et partit en barrant la porte. Elle était de nouveau seule, dans la quasi-noirceur. Sachant qu'il reviendrait dans au moins trois bonnes heures, elle en profita pour essayer de se reposer, puisqu'il était débarqué dans sa chambre en plein milieu de la nuit.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ask.fm/potiteleaf
Ricky Otaku
Yuri-sama
avatar

Féminin Poissons Buffle
Messages : 5270
Date d'inscription : 21/11/2012
Age : 20
Localisation : Pays du Soma dans la ville de Motherfuckerhood

MessageSujet: Re: Deuil d'automne   Ven 20 Déc - 3:45

Delia était en train de feuilleter le grimoire sur l'apocalypse. Elle cherchait quelque chose d'intéressant et de maléfique à faire car elle s'ennuyait. Elle tomba sur une page qui retient son attention. Et bien voila, en plein se qui lui fallait. Elle laissa échapper un rire mauvais et ferma le livre. Avant de faire se qu'elle y avait vu, elle avait des choses à régler avec son 'invité'. Elle entra dans une pièce sombre et lugubre, ressemblant à un cachot. Il s'agissait de sa salle de torture, là ou elle amenait ses victimes pour leur faire subir d'atroce supplice. Il y avait quelqu'un dedans, d’enchaîné au mur. Cette personne était couverte de blessure, des marques de torture. Son visage était camouflé par un capuchon blanc, mais on pouvait voir quelque mèche de cheveux chatain et ses yeux bruns.

Delia: Alors, comment ça va, ma chère petite âme égaré?

Daleth: Épargne moi ton sarcasme. Je préfère de loin tes tortures plutôt que de t'entendre dire des idioties.

Xandra n'avait pas réellement éliminé Daleth. Delia l'avait téléporté in extremis juste avant que l'exorciste la tue. Pour pouvoir torturé l'âme égaré, la tallus avait du lui donner une forme physique.

Daleth: Dire que tu m'as donné un corps de sang et de chair juste pour me torturer, tu es l'être le plus abominable du monde.

Delia: Dit toi que tout est de ta faute, tu ne peux que t'en prendre à toi même. Tu es le #1 sur la liste noire, juste avant Lizzy. Je suis devenu ainsi par ta faute, c'est à cause de toi si j'ai perdu mon âme et si ma cousine à du me trahir. Alors je bien prendre mon temps pour te faire regretter ton existence!

Après plusieurs heures intensive de torture, Delia laissa sa victime se reposer. Il était temps de mettre son plan en oeuvre. Elle reprit son grimoire et rejoint son groupe de fidèle.

Delia: Mes chers amis, j'ai trouvé le moyen de faire de vous des démons! En enfer, il y a des esprits tourmenté et torturé depuis de nombreuses années. Quand on les libères de l'enfer, il devienne des esprits démoniaques sans corps physiques. Ils ont besoin d'un hôte humain pour exister dans se monde. Vous devez donc les laisser vous posséder volontairement, ça fera de vous des démons.

Bien sur, elle mentait. Une fois possédé, les hôtes perdait le contrôle de leur corps, il appartenait désormais à l'esprit démoniaque. Il existait deux groupes de créature démoniaque, ceux sans corps physique, comme par exemple les esprit démoniaque, ceux qui doivent prendre un hôte pour exister, et ceux ayant déjà un corps physique, soit car ils sont née démon ou on été transformé tout de suite après leur mort. Pour les différencier, les démons non-physique on les yeux noir, tandis que ceux ayant leur propre corps on les yeux rouge. Delia commença à invoquer les esprit démoniaques, qui privent possession des fidèles. Leur yeux devenèrent tous noirs. Ils étaient désormais sous le contrôle de démon de l'enfer.

Delia: Chers démons, je viens de vous trouver un enveloppe de chair pour que vous puissiez vivre sur Terre. Je me présente, je suis la Grande Babylone, celle qui doit vous aider à ramener votre maitre, le grand Lucifer. Mais pour ça, j'aurais besoin que vous éliminiez certaines personnes gênante...

Elle sortit des photos des personnes en question. Regret, Usami et Lizzy en faisait parti, mais étrangement, pas Xandra. Les démons aux yeux noirs acceptèrent, et partirent à la recherche de leurs proies. Delia était satisfaite, même si elle savait qu'ils ne réussirait surement pas à tuer sa cousine. Elle reçu un texto de Maou lui expliquant qu'il avait kidnappé Wendy. Cette nouvelle la ravie. peut être irait-elle voir Maou, histoire de 's'amuser' un peu avec sa prisonnière.

---------------------------------------------

Lizzy en avait marre d'attendre, elle voulait aller sauver Wendy tout de suite. Mais ils avaient aucun indice pour le moment, et ça la frustrait. Xandra essayait de la calmer, sans succès. L'exorciste fini par aller dormir. La tallus ne pu trouver le sommeil, donc elle veilla. Pendant se temps là, les démons de sa cousine arrivèrent au Japon, non loin de leur hôtel et de l'appartement de Regret...

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regret
Chunin
avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 121
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Deuil d'automne   Mer 25 Déc - 9:52

Regret ouvrit les yeux. Instinctivement, il regarda son telephone.

- 14h38mn.....MERDE!!

Dans sa fatigue, il avait dormi bien trop, et avait completement oublié son rendez-vous avec Gonzou. Il se leva, s'habilla, et appela Usami, lui demandant de le rejoindre devant son appartement. Heureusement, elle se trouvait proche, et ils se retrouverent en 5 minutes seulement. Regret expliqua la situation a Usami.

[Usami]: Alors ton "Beau-Père", la personne possedant le rang le plus elevée parmis les Yakuzas, veut me rencontrer? Et je peux savoir pourquoi?

Regret avait un doute, mais honnetement, il ne preferrait pas en parler avec Usami.

- Non. Mais si Azai Gonzou demande de te voir, il est dans mon obligation, et dans mon meilleur interet de lui obeir. Donc tu va venir avec moi. Et aussi, il serait preferable que, quoi qu'il arrive, tu ne fasse rien d'impoli.

Usami acquiesça, et ils se mirent en route. Ils arriverent precisement a 15h. Regret s'approcha de l'interphone devant la "Villa" de Gonzou, et annonça son arrivée. Il se dirigea alors vers la chambre ou Gonzou les attendait.

- C'est moi, Regret. J'ai ammené Usami Aura avec moi.

Alors qu'il parler a travers la porte, Regret entendit le son d'un meuble en train d'etre bougé, comme si quelque chose etait en train d'etre fermé.

[Gonzou]: Entre.

Musique d'ambiance: Azai Gonzou.

Azai Gonzou etait assis dans la grande chambre. Il etait apparament en train d'ecrire quelque chose, mais il posa son stylo lorsqu'il apperçu Regret et Usami.

- Hey, salue-le.

Regret se tourna vers Usami, qui, au moment de voir Gonzou, avait l'air d'etre extremement nerveuse.

[Usami]: J-Je.......je suis...Usa-

- Idiote! Je t'ai dit de le saluer, pas de t'introduire!

[Usami]: Ah! Aaahh......

Elle semblait etre en train d'entrer en panique.

[Gonzou]: ...Vous allez me faire perdre mon temps pendant longtemps?

[Usami]: Q-quoi?

[Gonzou]: Qui est tu.

Avec un regard plein de jugements, Gonzou fixa Usami.

[Usami]: Je...et bien....

[Gonzou]: Silence.

[Usami]: ?!

[Gonzou]: Je sens une odeur de femme sur Regret recemment, une femme de haute qualité pour etre exact. C'est toi, n'est ce pas?

[Usami]: Euh.....je...je ne suis pas une heroine qui a l'habitude qu'on lui dise qu'elle sens quelque chose de particulier....

Elle etait repartie sur son delire "d'heroine". Gonzou ne dit pas un mot, et Regret etait terrifié.

[Gonzou]: Une femme interessante...

Lorsqu'il se decida a parler, il le fit un chuchotant. Il y avait un petit rire dans le coin de sa bouche.

[Gonzou]: Tu a l'odeur de quelqu'un qui a depassé son temps sur terre, Usami Aura.

[Usami]: ...?!

[Gonzou]: Tu fais semblant d'etre effrayé...mais en realité, ton expression me dit que tu n'as pas peur des Yakuzas du tout.

[Usami]: ...

[Gonzou]: Tu agis nerveusement, mais en realité, tu est en train de m'observer...comme preuve, tu sais deja parfaitement ou j'ai caché mon arme il a meme pas une minute.

[Usami]: ...

[Gonzou]: Ou bien est ce le meuble derrière moi qui t'interesse...?

Maintenant qu'il en parlait, Regret se rappela d'avoir entendu le bruit d'un meuble avant d'entrer.

[Usami]: Vous devez tout de même admettre que c'est un magnifique meuble...

[Gonzou]: Vraiment? Alors pourquoi etait-tu en train d'observer uniquement le tiroir le plus pret du sol?

[Usami]: ...

[Gonzou]: C'etait le bruit, n'est ce pas? Ce tiroir en particulier fait le bruit le plus fort. Ton oüie est très affutée.

Usami se figea sur place pendant un instant, puis regagna une posture plus "digne".

[Usami]: Je m'excuse sincerement pour ce qui vient de se produire.

La voix d'Usami avait changée. Elle etait plus decisive, plus seche, loin de la voix nerveuse qu'elle avait il y a quelques instants.

[Gonzou]: Je pretendrais que rien ne s'est passé...si tu parviens a capturer "Maou".

Alors c'etait pour ça que Gonzou l'avait appelée elle en particulier...Regret commençait a mieux comprendre la situation.

[Usami]: Alors je ferrais une requete directe: Puis-je parler a l'individu qui fut capturé a Paris?

"Herr Erlkönig"....le seul lien qu'ils avaient sur "Maou"...

[Gonzou]: Demande acceptée. Il est actuellement "detenu" par Horibe, l'un de mes Yakuza.

Regret avait pitié d"Herr Erlkönig".....Horibe etait connu pour ses methodes de tortures attroces...

[Gonzou]: Je peux arranger un "rendez-vous" pour demain, 18h. C'est tout. J'enverrais la location du rendez-vous a Regret plus tard dans la journée.

[Usami]: Merci. Je ferrais de mon mieux.

[Gonzou]: Tu ferrais bien...même "Dieu" sait qu'il ne faut pas deranger "Azai Gonzou".

[Usami]: ...

Et sur ce, Usami et Regret partirent.

Fin musique d'ambiance.

================================================//////////================================================

Musique d'ambiance:
Sunset / Rakujitsu.

J'etais revenu a l'endroit ou je tennais "Wendy" prisonnière. Elle dormait paisiblement, comme si elle n'avais jamais été kidnappée. J'entendit des bruits de pas. Quelqu'un approchait. Je sortit un revolver, et haussa ma main, des étincelles sortant des extrémités de mes doigts....l'un des avantages d'etre un Tallus. Bien heureusement, la personne qui entra n'etait autre que Delia York.

- Delia. Que me vaut "l'honneur" de ta visite?

La Tallus me regarda avec dedain.

[Delia]: Est-ce que je detecte du sarcasme dans ta voix?

- Je ne te croyais pas aussi peu futée. Evidemment que c'est du sarcasme. J'espere que tu a une bonne raison de te trouver içi, specialement sans m'avoir prevenu.

Heureusement, je portais toujours mon masque, au cas-ou Wendy se serait reveillée. Personne ne pouvait voir mon visage, même pas Delia.

[Delia]: Une bonne raison...? Mon cher, je suis içi pour rendre visite a cette chere Wendy.

Effectivement, je me rappelait a present que Delia connaisait Wendy. Mais je ne m'attendait pas a qu'elle lui colle soudainement une baffe, la reveillant aussitôt.

[Delia]: Et pour la torturer.

Un sourire malsain etait visible sur le visage de York. Absolument dégueulasse. Je regrettait parfois d'avoir a m'associer a ce genre d'ordures...mais c'etait le prix a payer pour-

[Wendy]: AAAH!! D-D-D-DELIA!!

Le cri de Wendy interrompi mon train de pensée. Apparament, elle n'avait pas l'air d'etre contente de voir York...c'etait comprehensible. Cette derniere sortit un fer de sa poche. Un fer en forme de croix satanique. Cliché. Elle sortit un "briquet" assez grand, et commença a faire chaufer le fer...Wendy comprit immediatement ce qui l'attendait. Elle essaya, sans succes, de se detacher, de fuir. Helas, les chaines l'attachant a la chaise etaient bien trop solides pour qu'elle puisse s'en debarasser aussi facilement. Delia avait fini de chaufer le fer.

[Delia]: Ma chère, inutile de gigoter ainsi....après tout, rien ne peut t'epargner de ce qui t'attends...maintenant, je veux t'entendre crier!!

Delia étendue sa main en direction de Wendy....mais le fer ne l'atteint pas.

[Delia]: Hein? "Maou"...? Je peux savoir que diable tu est en train de faire?!

J'avais attrapé la main de Delia. Et je l'avais empeché de mener a bout sa "torture".

- Je vais te demander de partir. Immediatement.

[Delia]: Excuse-moi? Tu sais a qui tu parle, n'est ce pas?

- Je parle a une cinglée avec qui je possede un interet commun. Torturer une jeune fille n'est PAS cet interet commun. Je ne vois pas pourquoi je devrais te laisser mener a bout cette folie.

[Delia]: Et est-ce que je t'ai demandé ton avis?!

Elle libera son bras, et essaya a nouveau de plonger le fer dans la chair de Wendy...mais elle fut encore une fois interceptée par ma main.

- Delia York. Je vais te demander, pour la derniere fois, de partir. Ignore ma demande encore une fois, et je me verrais obligé d'employer des methodes plus... "drastiques"... contre toi.

Je leva mon revolver, et le pointa droit sur Delia. Evidemment, un revolver normal serait inutile contre un Tallus. Heureusement, j'etais loin de posseder un revolver normal. Et Delia le savait. Elle lacha le fer, se tourna, et commença a marcher vers la sortie. Elle s'arreta a mis-chemin.

[Delia]: Rappelle-toi, "Maou", que tu n'est pas la personne en charge içi. Continue avec ton insolence...et se sera moi qui devrais utiliser des methodes plus drastiques contre toi.

Sur ces mots, elle partit. Je soupira. Il etait temps pour moi de partir, ma migraine revenant. Il serait terriblement embettant de "ceder" içi. Je pris mon manteau, et me dirigea vers la sortie.

[Wendy]: M....m-merci....

J'ignora les paroles de la fille derrière moi, et partit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cho Mitsou♥
Super Saiyan 4
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 2794
Date d'inscription : 24/11/2012
Age : 19
Localisation : Inazuma Tower, chillin' with Ichirouta-kun~

MessageSujet: Re: Deuil d'automne   Jeu 16 Jan - 21:56

Tout semblait calme dans le bâtiment. Yuri faisait un petit tour pour passer le temps puisqu'elle n'était sous aucun ordre, pour l'instant. Les couloirs étant très vaste, on ne pouvait qu'entendre ses pas qui frappaient le sol à chaque fois. Le rythme de sa marche se tenait bien, jusqu’à ce qu'elle perçoivent le bruit de d'autre pas. Elle s'arrêta et examina. Deux personnes qui marchaient dans le couloir perpendiculaire à celui où elle se trouvait. Yuri alla donc à la rencontre de ses deux personne en forçant le pas. Elle finit par se retrouver face à Regret et une jeune fille qui était avec lui.

- Bonjour, Regret-sama. Qui est la femme qui vous accompagne?

[Regret] - C'est sans importance.

- Ah, ah bon. D'accord. Puis-je vous suivre? Je n'ai rien à faire..

[Regret] - M'ouais.. si tu veux.

- Bien.

Ils continuèrent de marcher en silence. Puis, Yuri brisa la glace.

- Regret-sama, que ce passe-t-il ces temps-ci? Certains Yakuza ont l'air bien agité..

[Regret] - Pas grand chose.

Voyant qu'il n'était pas d'humeur à parler pour le moment, elle se tourna plutôt vers la femme dont elle ne connaissait toujours pas le nom.

- Et vous, puis-je connaitre votre nom?

[Usami] - Usami. Usami Aura.

- Enchanté, Usami. Je suis Yu-

[Regret] - C'est bon Yuri, laisse un peu tomber tes manières hautaine et entre.

- J-Je.. d'accord.

Les trois entrèrent dans la chambre de Regret. Fidèle à son habitude, Yuri resta planté juste à côté de la porte.

- Ai-je le droit de demander ce qui ce passe maintenant?

------------------------------------------------

Il faisait encore bien noir, comme d'habitude. (Il devrait penser à installer au moins une veilleuse, quand même!) Les chaines commençaient à démanger aux poignets de Wendy, qui réfléchissait à la situation.

- Bon, si je récapitule, j'ai été kidnappé par un homme s'appelant "Maou", et les autres n'ont pas trop l'air de s'inquiéter puisque je suis toujours ici, et ce depuis... Ça fait combien de temps que je suis ici!? J'espère que ça ne fait pas trop longtemps.. Bref-

L'entrée de "Maou" la sortit de ses pensées. Elle regarda l'homme droit dans les yeux.

- Ah! Monsieur "Maou", quand est-ce que je pourrais enfin sortir? C'est que je commence à avoir faim et en plus, j'ai mal aux poignets...

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ask.fm/potiteleaf
Ricky Otaku
Yuri-sama
avatar

Féminin Poissons Buffle
Messages : 5270
Date d'inscription : 21/11/2012
Age : 20
Localisation : Pays du Soma dans la ville de Motherfuckerhood

MessageSujet: Re: Deuil d'automne   Ven 17 Jan - 0:36

Lizzy décida de partir à la cherche de Wendy, sans succès. Elle retourna au motel ou elle logeait avec Xandra. Elle essayait avec son flair de repéré la trace de Wendy. L'exorciste la regarda faire, sans vraiment s'en soucier.

Xandra: Si tu veux faire le chien tu devrais plutôt te mettre à 4 pattes.

- Tu serais surprise du nombre de fois qu'on me demandé ça...

Xandra décida d'ignorer ce commentaire très douteux de la par du tallus.

Xandra: Alors, t'as flairé une piste?

- Non, comment je le pensais, la personne qui la kidnappé à utilisé la téléportation, donc il n'y a pas de piste. Je vais aller faire un tour dehors et me balader dans la ville, en essayant de repérer l'odeur de Wendy.

Elle sortit du motel, laissant Xandra seule. Cette dernière ouvra la télévision, au nouvelle du jour. Un fusillade avait eu dans une pharmacie, 13 morts et 7 blessés. Le meurtrier n'avait rien volé, il ne voulait que tirer sur le plus de personnes possibles. Un vrai psychopathe, selon le journaliste.

Xandra: (l'humanité, elle fait vraiment pitié. Il est grand temps que cela change, plus que quelque temps et je pourrais enfin mettre mon plan à exécution).

----------------------------------------------------

Delia entra dans son cachot, lieu de torture et de tourment. Daleth était encore enchainer au mur, en sang. Par contre, ses blessures de sa dernière séance de torture étaient presque guérie. La tallus pointa un pistolet dans sa direction.

Daleth: Tu es venu achever mes souffrances?

Delia: Non, j'ai frustré à cause de cette imbécile de Maou alors je suis aller à la pharmacie tirer quelques personnes, histoire de me calmer un peu. Malheureusement, la police à débarqué, gachant mon plaisir. J'aurai pu en tuer plus s'ils n'étaient pas intervenu...

Daleth: Tu es un monstre.

Delia: Je sais, et à qui la faute? À toi!

Delia tira deux coups de fusil, qui brisèrent les chaines qui retenait Daleth, la libérant.

Daleth: Qu'est-ce que ça veut dire?

Delia: Que tu peux partir. Tu ne m'amuse plus. Torturer quelqu'un comme toi est d'un ennuie mortel. Aller va tant, ta présence m'insupporte. Dégage!

Surprise mais pas stupide, Daleth s'empressa de s'échapper. Delia resta seule dans le cachot, et poussa un crie de colère. Elle s'écroula au sol, déboussolé.

Delia: J'en ais marre! Tant que j'aurai ce morceau d'âme coincé en moi, je ne pourrais jamais être parfaitement mauvaise, peut importe les atrocités que je commets...à moins que...oui! Cette partie d'âme est relié à Lizzy, que se soit en amour ou en haine, elle occupe toutes me pensé et m'empêche d'atteindre mes objectifs. Si je veux supprimé ce dernier morceau de mon humanité, il ne me reste qu'une chose à faire...tuer Lizzy!

-------------------------------------------------------------

C'était la nuit, et Lizzy cherchait encore désespérément Wendy. Elle n'avait pas trouver la moindre trace d'elle durant la journée. 5 personnes aux yeux noirs se rapprochèrent d'elle, menaçant. Il s'agissait des démons que Delia avait envoyer pour les tuer.

- (Des démons, des humains possédé par des esprits démoniaques. Je ne peux pas les tuer, ils sont innocents après tout.)

Démon: Elle fait partie des personnes que notre maitresse nous à ordonner de tué. Ce n'est qu'une gamine, ça devrait être facile...

Sans qu'il s'en rendre compte, la jeune fille fonça sur lui et l’assommant en un coup, sans le tuer. Les autres reculèrent un peu.

- Je ne suis pas aussi inoffensive que j'en ais l'air! Je suis le Bêta, probablement le tallus le plus puissant à ce jour, et ce ne sont pas des vulgaires démons au yeux noirs qui vont m'arrêter, moi aussi mes yeux deviennent noirs quand je me fâche!

Soudain, des boules d'énergie couleur vert radioactif neutralisa les 4 démons restant, tuant les humains qui leur servait d’hôte. Lizzy reconnu qu'il s'agissait d'ectoplasme. Elle se retourna et se retrouva nez à nez avec...Delia! Ses cheveux, habituellement long, était devenu très court, et ses yeux bruns légèrement orangé était uniquement brun. Avant qu'elle puisse dire quoi que ce soit, Lizzy la frappa à la tête, l'envoyant directe dans les bras de Morphée. Ce ne fut que après que Lizzy constata son erreur.

- (Elle ne sens pas la cristalite bleu, ce n'est donc pas un tallus. Mais comment est-ce possible...ça ne peut donc pas être Delia)

Et pourtant, c'était son portait tout craché. Lizzy mit sur son dos le sosie de sa cousine, et repartie au motel.

----------------------------------------------

Xandra: Delia?!

- Non, ce n'est pas elle.

Le sosie de Delia était désormais attaché solidement à une chaise. Après le coup qu'elle avait reçu, elle n'était pas prêt de se réveiller.

Xandra: Elle à changé de coupe de cheveux, c'est tout.

- Je te dis que non. Les tallus sentent tous la même chose, la cristalite bleu. Or, celle ci n'a pas cette odeur, donc ce n'est pas un tallus. Je ne sais pas qui elle est, peut être un clone de Delia, un doppelgänger, une soeur caché, peut importe. Ce qui est vraiment bizarre, c'est qu'elle sens la presque la même chose que Delia avant qu'elle ne devienne un tallus.

Xandra: Que veux-tu qu'on fasse avec elle?

- Je ne sais pas. Peut être que Regret ou Usami pourraient nous éclairer. je vais l'appeler.

Elle appela Regret mais atterrit sur sa boite vocal. Elle lui laissa un message, lui expliquant que des démons étaient à leur trousse et qu'elle avait capturer un clone de sa cousine.

- Je lui es laisser un message. En attendant, surveillons là, quoi que je doute qu'elle se réveille de sitôt.

Lizzy et Xandra s'assoièrent sur leur lit respectif, gardant un œil sur la prisonnière, tout en regardant la télévision.


_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regret
Chunin
avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 121
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Deuil d'automne   Mer 29 Jan - 6:13

Musique d'ambiance: Sunset / Rakujitsu.

Je detacha les poignets a Wendy. Legerement surprise au debut, elle realisa vite ce qui venait de ce passer.

- Ne t'advise pas d'essayer de fuir, ou n'importe quelle autre connerie.

Je sortis un paquet contenant de la nourriture, et le donna a Wendy.

- Tu devrais etre liberée demain soir. Tout depend de ton amie "Lizzy", honetement. Je devrais commencer les preparatifs, il va falloir que je parte. Je pense que tu n'est pas stupide au point d'essayer quoi que ce soit avec tes poings libres, mais sache qui si tu le fait, les consequences seront....severes.

Sur ces mots d'avertisement, je sortis de la chambre, aussi noire que jamais.

Fin musique d'ambiance.

================================================//////////================================================

Regret retourna dans son appartement, apres s'etre absenté. Yuri et Usami etaient toujours la, assises en train de profiter d'un thé. Il etait sur le point d'ouvrir la parole, mais il sentit son telephone portable vibrer. Il mis sa main dans la poche, mais il fut interompu une fois encore, par son telephone fixe. Une voix feminine, robotique, se fit entendre.

"Nouveau message vocal urgent. Correspondant: Gonzou."

Et en plein milieu du salon, la voix aggresive et dominante d'Azai Gonzou se fut entendre.

[Gonzou]: Tu as une nouvelle cible. Demain, minuit. La cible est un trafiquant d'arme, reliée au groupe Sonoyama, et possiblement "Maou".

A la mention du nom du criminel, Usami preta bien plus attention au message.

[Gonzou]: A minuit, Colonel Rokoshenev, un homme dans la quarantaine, cheveux gris, et cours, accompagné par une dizaines de gardes du corps, sortira du centre commercial, situé a Tekyaru. Tu devra agir a se moment la. Un fusil de precision sera fourni, equipé d'un viseur avancé, et de balles perçantes, en compagnie d'un pistolet, muni de 3 chargeurs dotées de 15 balles chacun. Silencieux non fournis, et non-utilisables. La mort de Rokoshenev doit etre bruyante. Après l'assassination, il te faudra eviter, ou t'occuper des gardes du corps, et evidemment, de la police. Yuri ne sera pas necessaire pour cette mission. Rends toi au point de rendez-vous immediatement, pour collecter l'equipement, et partir inspecter le lieu ou tu sera positionné. C'est tout. Bonne chance, Phantom.

"Fin du message vocal."

Musique d'ambiance: SuperStar!

Regret retira sa main de sa poche. Instinctivement, il se dirigea vers une chambre, et s'enferma. Le silence reigna pendant 5 bonnes minutes, lorsque Regret sortit, habillé dans un costume noir, et une chemise rosâtre en dessous. Il se dirigea vers un bureau, et sortit un Beretta.

H.S: J'ai remarqué que dans ma presentation, j'ai mis l'image de Regret du RP-SP. C'est une erreur de ma part, car je pensais que les perso seraient ceux du RP SP. J'ai la flemme de dessiner, mais, Regret resemblerait a ça, sur le RP OS, mais, avec des cheveux plus courts, et noirs:



Fin du H.S.


- Comme vu l'avez entendu, je dois m'absenter.

Son ton avait completement changé, etant similaire a celui qu'il avait employé pour menacer Lizzy et Wendy auparavant. Il sortit aussitôt.

[Usami]: Ph-Phantom...

[Yuri]: Tu connais le nom?

[Usami]: Vaguement...un assassin...particulierement actif depuis deux ans, a peut pres.

[Yuri]: Phantom. Le nom attribué a l'Assassin qui est possiblement le plus dangereux du monde. Rien ne l'arrete. Une fois que Phantom pose ses yeux sur sa victime, cette dernière n'a aucune chance de survivre. Et son identité, completement secrète. Seul Gonzou, moi, et a present, toi, savent l'identité de "Phantom".

[Usami]: Si son identité est si secrète, pourquoi est ce que tu me dit tout ça?

[Yuri]: Eh, tu l'a entendu par telephone, non? Et puis, vaut mieux pas qu'il y ait de secrets entre vous deux, vu votre relation...

Usami se surpris de la remarque de Yuri, avant de rougir et de retorquer maladroitement.

[Usami]: M-mais...il n'y a pas de "r-relations" entre Regret et moi!

[Yuri]: Ah? Pourtant, vous vivez ensemble, non?

[Usami]: C-c'est parce que....j'ai pas assez d'argent pour me louer un appartement, ou une chambre d'hotel...

[Yuri]: Et Regret t'heberge, gratuitement, chez lui? Heh. Bref, je dois y aller. Je reviendra-

Yuri fut coupée, par le telephone fixe qui encore une fois, sonnait. Usami repondit aussitôt.

[Usami]: Allo?

Fin musique d'ambiance.

================================================//////////================================================

Musique d'ambiance:
The Devil.

- Içi "Maou".

J'etais en compagnie de Wendy, sur le coin de la salle. Mon plan commençait immediatement.

[Usami] "M-M-Maou?!"

- Voyons, Usami, ne soit par surprise. J'ai tout de même kidnappé l'une de tes amies. Il est normal de recevoir un appel, pour "convenir" a un accord.

[Usami]: ...

- 50,000,000,000 Yens. Tous investis dans une bourse au nom de la compagnie "Yuuno's Contruction Inc.". Je veut les certificats de bourse. 50,000,000,000 Yens, inventis de 50,000,000 en 50,000,000 Yens. Un total de 1000 certificats. Compris?

[Usami]: D'ou sommes nous censé nous procurer cette somme immense?!

- Oh, je suis sur que "Regret" peut vous aider, hahahaha. Oh, et un dernier detail.

[Usami]: Je veux que "Lizzy" s'occupe de l'echange. Elle, et elle seule.

Sur ce, je raccrocha. A present....je pris le telephone a Wendy. Contacts....Lizzy.

"744 13 0401. Call this number, or Wendy dies."

Un simple numero de telephone, a travers duquel Lizzy pourrait me contacter. La simplicité de mon plan me preoccupait. Ceci pouvait foirer très facilement, et très rapidement. Mais il etait trop tard pour changer le deroulement de la situation. Je redonna le telephone a Wendy.

- Et voila. Si tout ce passe bien, tu retourne "chez toi" ce soir. A present...

Ouch, voila le mal de tête qui revient.

- ...je pars. Je reviendrais lorsque l'echange sera effectué.....ou lorsque je devrais te tuer.

Je sorti de la chambre aussitôt.

Fin de la musique d'ambiance.

================================================//////////================================================


De retour a l'appartement de Regret, Usami avait appelé Lizzy, qui s'etait arrivée aussitôt, en compagnie de Xandra, et du clone a Delia. Apres avoir expliqué la situation, du clone, et du kidnapping, Lizzy prit une decision:

[Lizzy]: Je le ferrais. N'importe quoi pour recuperer Wendy. Mais....comment allons nous nous procurer 50,000,000,000 Yens..?

[Usami]: Nous n'avons pas d'autre choix que de...

Usami retira son telephone de sa poche, et commença a appeler quelqu'un.

================================================//////////================================================

Regret venait d'arriver au point de rendez-vous. Il s'appretait a descendre de sa voiture, lorsque son telephone sonna.

- Allo?

Usami expliqua la situation a Regret, et la demande de "Maou".

- J'imagine que ça pourrait marcher....ecoute, je dois voir Gonzou la, ramenez vous au docks situé sur le port a l'ouest de la ville, et cherchez le hangar numero 13. On vous attendra la.

Regret raccrocha. Ceci ne pouvait pas bien finir, malheureusement...Regret en etait persuadé. Regret entra dans le hangar, et evidemment, Gonzou l'attendait.

Musique d'ambiance: Azai Gonzou.

[Gonzou]: Regret.

- Gonzou.

[Gonzou]: Je vais etre bref. Ton equipement se trouve içi, comme d'habitude. Aucun silencieux ne peut etre utilisé, comme je l'ai deja expliqué. Tue Rokoshenev, et part. Simple.

- Rokoshenev sera eliminé. En contrepartie, j'aimerais que tu m'accordes quelques minutes de ton temps, s'il te plaît.

[Gonzou]: Hm..?

================================================//////////================================================

Au même moment, Usami, Yuri, et Lizzy descendaient d'un taxi, et se dirigeaient vers le hangar numero 13. Xandra, elle, etait restée dans l'appartement a Regret, pour surveiller le clone de Delia. Une fois arrivée devant le portail du hangar, elles n'eurent pas a attendre, Gonzou les interpela aussitôt.

[Gonzou]: Entrez.

Les 3 jeunes femmes entrèrent, et prirent place dans le hangar. Usami fut la première a parler.

[Usami]: Regret vous a raconté..?

[Gonzou]: Oui. 50,000,000,000 de Yens. Une somme impresionnante. Mais une somme que je peut faire "apparaitre". Mais, Regret....

Regret faisait de son mieux pour avoir l'air neutre, mais il etait clair qu'il etait très nerveux.

[Gonzou]: ...J'espère que tu comprends, si ces 50 Billions de Yens, s'ajoutent a ta dette, n'est ce pas..? Est ce que cette "Wendy", vaut la peine de t'enfoncer encore plus bas dans ta tombe..?

Regret baisa la tête. Gonzou avait raison, pourquoi diable est ce que Regret detruirait tout ce qu'il a fait pendant ces dernières années, tout ça pour "assurer" la securité d'une fille qu'il a rencontré il y a quelques semaines a peine...mais ceci n'etait pas a propos de Wendy.

- C'est le risque a payer. C'est notre seule chance de capturer "Maou". Ce n'est pas la securité de Wendy qui me pousse a prendre cette decision, mais aussi l'enjeu. Un echange, "Maou" est sur de devoir se montrer, en chair et en os. Qui sait quand diables auront nous une opportunité du genre, si nous laissont passer celle ci.

[Gonzou]: Hm. Bien. Je vous procurerais les 50 Billions. Et je les investirais dans "Yuuno's Construction Inc.", comme "Maou" veut. Le reste, c'est a vous de vous en occuper. A present, je vais vous demander de partir. Les certificats seront données a Yuri, lorsqu'ils seront prêts.

Ne voulant pas rester plus de temps avec Gonzou, Regret sortit aussitôt, et il fut suivi par les 3 filles. Une fois dehors, Usami tenta de converser avec Regret.

[Usami]: Regret...est-tu sur-

Regret coupa Usami en plein milieu de sa phrase.

- Ne me fais pas regretter ce que je viens de faire, Usami. Lizzy s'occupera de l'echange, et voila. Ne te preoccupe pas de moi. J'ai des choses a faire, comme vous avez pu ecouter, alors je vais m'absenter a nouveau.

Usami acquiesça.

[Usami]: ...J'essaierais de recuperer l'argent.

Regret grogna legerement, avant de se mettre en route de direction de sa voiture.

Fin de la musique d'ambiance.

================================================//////////================================================

Musique d'ambiance: SuperStar!

La journée suivante se deroula normalement. Lizzy etait prête a effectuer l'echange, Usami allait la suivre de loin, et a la premiere occasion, se jeter sur "Maou", et Regret se preparait pour son assassination. Yuri comptait profiter de l'opportunité pour aller briefer les executifs de la Sannou Corporation, et Xandra allait rester surveiller le clone a Delia. Regret donna un revolver a Usami, ainsi que quelques balles.

- Au cas où tu en aurait besoin. N'hesite pas a l'utiliser.

Usami acquiesça silencieusement.

Regret, Usami, et Lizzy sortirent de l'appartement en même temps. Ils marchèrent sur les rues de Tokyo pendant quelques minutes, avant que Regret se separe.


- Bonne chance.

Regret disparu assez rapidement, et le ton de sa voix etait preuve de sa preparation par rapport au travail qu'il etait sur le point d'accomplir.

Usami et Lizzy continuèrent a marcher, en direction du centre commercial, où l'echange prendrait place. En chemin, le telephone a Lizzy sonna. "Maou" appelait Lizzy, pour etre plus precis.

[Lizzy]: Âllo?

- Une fois au centre commercial, tu trouvera un magasin de malletes. Tu achetera la mallete noire la moins chère disponible, et tu mettra les certificats dedans. Je te contacterais dans 30min. Oh, je l'ai deja precisé, mais je le repete: si a n'importe quel moment, je te vois avec Usami, Regret, Yuri, un autre membre de ton petit groupe, ou la police, je colle un balle dans le cerveau a Wendy.

- click -

Lizzy mis son telephone dans sa poche. Usami, ayant ecouté la conversation, reassura Lizzy.

[Usami]: Je garderais mes distances. Je suis bonne a passer inaperçue.

Lizzy se retourna pour lui repondre, mais elle avait deja disparue. Elle decida de se concentrer sur les instructions de "Maou". Le plus tôt il recevait les certificats, le plus tôt elle reverait Wendy.

Fin de la musique d'ambiance.

================================================//////////================================================


Musique d'ambiance: Seikou no Amaki.

Regret arriva au point de rendez-vous convenu. Une maison, abandonnée. Il entra, et comme prévu, il etait seul, devant plusieurs boites en metal. Un arsenal. Il pouvait choisir n'importe quoi, fusils d'assault, de precision, pistolets, et autres armes. Mais Regret, ou plutot, Phantom, etait un homme simple. Il prit un simple fusil de precision, et deux pistolets. Comme demandé, aucune des armes etait equipée de silencieux. Il les plaça dans une valise, et sortit de la maison, avant de se mettre en route.

Fin de la musique d'ambiance.

================================================//////////================================================


Lizzy sortit du magasin, mallete en main. Les certificats etaient dedans, comme demandé. 5 minutes en avance. Son telephone sonna immediatement.

[Lizzy]: Oui?

- Bien. Tu va te rendre a la station de train, et tu prendra le train pour Hokkaido. Un petit voyage de 30 minutes. 1h, en comptant le "voyage" vers la station de train, vu le traffic.

[Lizzy]: Ho-Hokkaido?! Pourquoi m'envoyez vous si loin?!

- Je n'ai pas a m'expliquer. Tu obbeis, ou Wendy meurs. Tu as exactement 60min pour faire le trajet.

[Lizzy]: ...ok, je le ferrais.

- Bien.

- click -

Lizzy se vut alors forcée a se mettre en route en direction de la station de train.

================================================//////////================================================

Musique d'ambiance: The Devil.
Je mis mon telephone dans ma poche. La journée d'aujourd'hui etait decidement très chiante. Mais elle etait necesaire pour le deroulement de mon plan. Le trafic etait long, chiant, et me donnait envie de flinguer tout le monde. Sans compter le putain de mal de tête....il faudrait que je fasse avec. Comme d'habitude. 60 minutes en compagnie du trafic, et de la radio. Excellent. C'etait du sarcasme, evidemment. Envoyer Lizzy a Hokkaido etait chiant, mais necesaire. Tokyo et Hokkaido etaient 2 villes differentes, avec deux prefectures de police differentes. Si elle avait contactée la police a Tokyo, une fois a Hokkaido, la police de Tokyo devrait demander a Hokkaido de les asister. Cela prendrais 1h. En la faisant revenir a Tokyo avant 1h, la police devrait annuler la demande, ce qui prendrait 30min de plus. Dans la confusion, Lizzy n'aurait pas d'aide de la part de la police. Le plan etait parfait. Comme d'habitude.

Fin de la musique d'ambiance.


================================================//////////================================================

Lizzy arriva a Hokkaido. 5 minutes en avance, encore une fois. Elle reçu un appel, 5 minutes plus tard. 60 min exactement, "Maou" ne rigolait pas.

- Retourne a Tokyo. Tu as 45 minutes.

- click -

Elle n'avait pas eu le temps de repondre. Elle etait a present forcée de revenir a Tokyo. en 45min. Elle avait a peine reussi a arriver en 55min, mais en 45...?

[Lizzy]: Bref, ça sers a rien de se plaindre. Je devrais me mettre en rou-

[???]: Arretez! Fichez moi la paix!

Une voix inconnue retenue Lizzy. Elle se retourna, et vu une femme, dans sa vingtaine, en train d'etre harcelé par un groupe de jeunes. Elle n'y preta pas vraiment attention, jusqu'a ce que l'un des jeunes mis la main dans le pantalon a la femme, et que le reste du groupe l'attrape. Impulsivement, Lizzy se jeta sur eux, et leur fit passer un mauvais quart d'heure.

================================================//////////================================================

Regret arriva devant chez Gonzou. Il lui parlerait une dernière fois, pour confirmer son plan, avant de se diriger vers le centre commercial. Il arreta sa voiture devant le portail, et la figure gigantesque de Gonzou se tenait devant lui.

[Gonzou]: Phantom.

- Je suis toujours Regret.

[Gonzou]: Hm. Je veux parler a Phantom.

- Ça ne marche pas comme ça, Gonzou.

[Gonzou]: ...Bien. Le plan reste le même.

- Je vois. Ce sera tout?

Gonzou acquiesça. Regret entra a nouveau dans sa voiture. Il la demarra, et il se mit en route.

================================================//////////================================================

Lizzy arriva a Tokyo 10 minutes en retard. Aider la jeune femme avait drainé une grande partie de son temps, malheureusement. Elle reçu un appel.

[Lizzy]: Âllo?

- 10 minutes en retard. Je peux savoir ce que tu fout?!

[Lizzy]: J'ai du aider une femme qui etait sur le point de se faire violer.

- Je me fout completement de savoir si tu fait ton altruiste ou pas, je t'ai demandé d'arriver içi en 45 minutes, non pas en 55 minutes!

[Lizzy]: Est-ce que 10 minutes font tellement de difference que ça, bordel de merde?!

- 10 minutes peuvent faire la difference entre l'etat dans lequel Wendy sera lorsque vous la retrouverez.

Lizzy se tût, se rappelant de la situation.

- Chuo-ku, Tokyo 100-8994

[Lizzy]: Huh?

- Chuo-ku, Tokyo 100-8994. Tu trouvera une Sedan blanche. Tu va entrer dedans, et attendre a que j'arrive.

- click -

Encore une fois, Lizzy etait forcée a aller quelque part.

================================================//////////================================================

Le traffic etait dur a supporter, mais finalement, j'etais arrivé. L'appartement a Regret. Je frappa a la porte.

Musique d'ambiance: The Devil.

*knock knock knock*

[Xandra]: Lizzy? Usami?

La personne se dirigeait vers la porte pour l'ouvrir. Elle allait se prendre une grande surprise. Lorsqu'elle ouvrit la porte, tout ce qu'elle fut un masque. Ce fut assez pour la faire reculer d'un bond en sortant son katana. Malheureusement, ou peut etre bien heureusement pour elle, je n'etais pas la pour me battre.

- Tu peut ranger le katana, Xandra.

[Xandra]: Qui...qui etes vous?!

- "Maou".

================================================//////////================================================

Lizzy arriva au coordonées donnés par "Maou". Elle repera rapidement la Sedan blanche, et evidemment, elle etait debloquée. Elle entra dedans, et posa la valise. Elle n'avait plus qu'a attendre...

*knock knock knock*

Quelqu'un frappait a la fenetre. Elle regarda, et vu quelqu'un en uniforme. Elle n'y pretta pas vraiment attention, jusqu'a ce que...

[???]: Police! Nous avons des raisons pour croire que ce vehicule fut volée, et est utilisé pour un echange d'argent!

"Merde", fut la première chose qui passa par la tête a Lizzy. Comment avaient-ils su? Jamais elle ne le saurait. Mais pour l'instant, elle etait obligée d'obbeir. Elle devait savoir ce qu'ils savaient par rapport au kidnapping. Elle descendu de la voiture. Un officier se tenait devant elle.

[Officier]: On va devoir vous emmener pour vous poser des questions, si ça ne vous derange pas.

Soudainement, un autre officier apparut de derriere la voiture. Dans sa main, la mallete contenant les certificats.

[Officier 2]: Cette mallete se trouvait dans la voiture, a coté d'ou se tennait la jeune femme.

Il pasa la mallete a l'autre officier. Lizzy ne pouvait pas laisser la mallete tomber entre leur mains, alors elle agit. Elle assoma les deux policier, avant de courrir avec la mallete. Au bout d'un moment, elle reçu un appel.

[Lizzy]: Â-Âllo..?

- La police. LA POLICE?! TU VEUX VRAIMENT QUE JE COLLE UN CHARGEUR DANS LE CORPS A WENDY?!

[Lizzy]: J-j-je-je n'avais rien a voir avec la police! Ils savaient que la voiture etait volée, et utilisé pour l'echange, mais c'est pas moi qui leur est dit!

- A ce point la, tu veux vraiment que je te crois? Wendy est morte.

- click -

Lizzy paniqua. Wendy ne pouvait pas mourir. Pas a cause d'un malentendu. Elle rappela "Maou".

- Quoi.

[Lizzy]: S'il vous plait....ne tuez pas Wendy....je n'ai rien a voir avec la police, je vous le jure....

- Le centre commercial. Magasin où tu as acheté la mallete. Tu deposera ta mallete devant ce magasin. Apres ça, tu pars. Tu disparait. Tu as 15 minutes.

- click -

Nigeba Nashi.

15 minutes. Elle en avait pour 40 minutes au moins!! Lizzy n'y pensa même pas. Elle courru. C'etait probablement sa dernière chance. Elle courru, et courru, jusqu'a ce qu'elle ne sente plus ses jambes. Mais elle continua de courrir, automatisée comme un robot. Elle ferrais n'importe quoi pour sauver Wendy. N'importe quoi. Elle arriva au centre commercial. Il fesait noir, et il devait etre a peut pres minuit. Il lui restait une minute. Dans sa hate, elle trebucha. La mallete arriva devant les pieds d'une jeune femme. Lizzy couru et la repris, avant de reprendre son chemin. Elle arriva au magasin juste a temps. Elle soupira. Elle avait reussi. Elle continua a obbeir a "Maou", et partit, legerement plus rassurée. Elle esperait seulement que "Maou" tiendrait sa promesse....

Fin de la musique d'ambiance.

================================================//////////================================================

Musique d'ambiance:
Chaser!

Regret etait situé au point d'assassinat. Il attendait minuit, l'heure a laquelle Rokoshenev sortirait. Il pointait son sniper en direction de la sortie, lorsqu'il l'apperçut. Enfin. Il ferma les yeux, et Phantom prit sa place.....ou bien, c'est ce qu'il pensait.

================================================//////////================================================

- BAM -

Le bruit retentit a travers le centre commercial. Usami se trouvait a proximité de la mallete, et attendais a que "Maou" apparaise.

- BANG, BANG BANG BANG! -

Des coups de feu. A present, les citoyens fuyaient. Soudainement, elle l'appercut. Un homme, dans un costume noir, attrapa la mallete. Dans l'autre main, il avait un pistolet.

[Usami]: "Maou"....

Instinctivement, elle sortit le revolver. Elle tira, mais rata son coup.

[Usami]: Merde!

================================================//////////================================================

Ainsi, Usami me tirait dessus. Interessant. il etait temps qu'ont joue a un petit jeu...je me retourna, tirrant des balles a mon tour. Je n'avais pas l'intention de descendre Usami, mais il etait amusant de la voir gigoter, en me poursuivant et en essayant d'eviter les balles. Heh. Mais il fallait que je parte. Et vite. Mais distraction accordé par la mort de Rokoshenev ne durerait pas longtemps. Je courru en compagnie d'Usami pendant ce qui aurait pu etre une demi heure, passant le traffic, les ruelles sombres, les coins louches de Tokyo...Usami etait clairement perdue. Pas moi. Je connaisais la ville comme ma poche. Je navigais avec facilité, tirrant de temps en temps sur Usami. Mais elle n'abandonnais jamais. Une femme interessante. Mais le jeu avait assez duré. Je rentra dans une ruelle, et jeta de l'argent par terre. J'entendis Usami tribucher, et je disparu dans l'obscurité de la ruelle.

Fin de la musique d'ambiance.

================================================//////////================================================

[Usami]: MERDE! QUELLE CONNE!

Usami avait mal prit le coup que "Maou" avait employé. Jeter de l'argent dans une ruelle habitée par des clochards, provoquant une demi-rebellion, faisant que Usami tribuche sur un clochard....c'etait intelligent...mais Usami etait extremement frustré de cettre fait avoir.

================================================//////////================================================

Lorsque Yuri revenu dans l'appartement a Regret, Lizzy etait deja de retour. Elle s'assit sur le canapé.

[Yuri]: Ça c'est bien passé?

Lizzy acquiesça en silence.

[Yuri]: Regret va peter un cable.

[Lizzy]: ...

Soudainement, Usami entra.

[Yuri]: T'a une sale gueule. Qu'est ce qui se passe?

[Usami]: Cet enfoiré de "Maou" ma eue. Maintenant vos gueules. Au moins, j'ai pu recuperer l'argent...

[Yuri&Lizzy]: QUOI?!?

[Usami]: J'ai dit que j'ai pu recuperer l'argent.

Usami posa la mallete noire sur ses jambes.

[Lizzy]: Co-co-comment....

[Usami]: J'ai acheté le même modele de mallete que toi, et tu te rappelle lorsque tu a tribuché? La mallete que tu a prise etait celle que j'ai acheté. Et celle que tu avais, avec les certificats....c'est moi qui l'est.

Elle ouvrit la mallete, et son sourire se transforma en grimace.

Musique d'ambiance: Requiem for the Phantom, Part I.

[Usami]: Im-im-IMPOSSIBLE!!

La mallete, etait evidemment, vide.

================================================//////////================================================

Les certificats etaient entre mes mains. Ceci avait été facile. Bien evidemment, les deux faux policiers etaient....enervées de cettre fait defoncé, mais ils avaient reussis a faire penser a Lizzy que la mallete qu'ils avaient etait la sienne. Malheureusement pour elle, la mallete contenant les certificats etait restées dans la voiture. Et c'est ainsi que j'ai pris la mallete. Un moyen simple, et effectif. Hehehehehe....

Je rentra dans le batiment ou se trouvait Wendy.


- Tu est libre. La porte est grande ouverte.

[Wendy]: Je....je peux partir..?

- Mhm. Tu est libre. Cours. Quoi que...je ne t'avise pas d'aller chez Regret. Ni a ton motel.

[Wendy]: P-pourquoi..?

- Il y a des risques d'invasions de demon.

Je dis sa avec un sourire. Parfois, je pense que je deviens un peu trop sadique.

[Wendy]: ...M-merci.....

Elle n'avait pas a me remercier. Apres tout, il me restait un dernier tour a lui faire. Elle se dirigeait vers la porte, prete a sortir....tellement innocente. Trop innocente.

- Wendy?

Surprise, la jeune fille se retourna. Et alors, dans l'obscurité de la salle, j'enleva mon masque, revelant, pour la première fois, mon identité a quelqu'un. Et sa reaction, elle fut magnifique. Incapable de parler, les yeux grand ouvert, probablement completement effrayé, elle courrut. Elle courrut le plus vite possible, de la salle dans laquelle mon rire resonait. Encore une fois, j'avais gagné.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cho Mitsou♥
Super Saiyan 4
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 2794
Date d'inscription : 24/11/2012
Age : 19
Localisation : Inazuma Tower, chillin' with Ichirouta-kun~

MessageSujet: Re: Deuil d'automne   Dim 16 Fév - 20:42

Wendy s'était enfin échappée. Après une bonne course, elle s'appuya sur le mur de brique d'un bâtiment de la rue, pour reprendre son souffle. Bien qu'elle s'en était sorti vivante, elle repensa aux dernières secondes en compagnie de son kidnappeur. La brunette se rappela de son visage. Ce visage si familier... Non. Ça ne pouvait pas être possible. À moins que...

Elle balaya ses tourments de ses pensées et sortit son téléphone portable. Wendy composa le numéro de Lizzy. Bizarrement, celle-ci ne répondait pas. Après plusieurs essais, elle finit par lui envoyer un texto ;


"Hey, pourquoi tu ne réponds pas? T'as perdu ton téléphone ou quoi? Bref, je veux juste te dire que je suis enfin sortie et que je suis en route pour retourner au motel. À plus. ~"

Juste avant de l'envoyer, elle le relu une seconde fois. "Quoi que...je ne t'avise pas d'aller chez Regret. Ni a ton motel." Cette phrase résonna dans sa tête. Wendy se mordit la lèvre inférieure pendant un instant.

- Et puis merde, pensa-t-elle en appuyant finalement sur le bouton "envoyé".

La jeune femme marcha tranquillement vers le motel. Elle regardait nerveusement autour d'elle, craignant le moindre petit bruit. Normal après avoir été enfermé et ligoté dans une pièce par un fou.

Sur le chemin, elle aperçu l'endroit où habitait Regret. Il y avait de la lumière dans l'une des pièces à l'étage et en se rapprochant, elle cru même voir Lizzy. Toute énervée, Wendy courut jusqu'au bâtiment et y entra.


Les trois filles sous le choc entendirent soudainement frapper à la porte. Aucune d'entre elle bougea, jusqu'à ce que Yuri reprenne son sang froid et alla ouvrir. La fille qui se tenait sur le pas de la porte, les bras croisés dans son dos, leur sourit.


- S-Salut.. dit-elle timidement, les larmes aux yeux.

Wendy traversa la pièce pour serrer Lizzy bien fort dans ses bras. Elle s'écarta d'elle et se tourna vers les deux autres filles en se frottant les yeux.


- Je suis si heureuse de vous revoir! Comment vous allez?

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ask.fm/potiteleaf
Ricky Otaku
Yuri-sama
avatar

Féminin Poissons Buffle
Messages : 5270
Date d'inscription : 21/11/2012
Age : 20
Localisation : Pays du Soma dans la ville de Motherfuckerhood

MessageSujet: Re: Deuil d'automne   Mar 18 Fév - 12:38

Sitôt que Wendy avait finit de la serrer dans ses bras, Lizzy ne pu s'empêcher de lui faire une accolade. Elle était trop soulagé et contente que son amie aille bien, elle ne pouvait pas se retenir. Par contre, elle serrait un peu trop fort...

Wendy: Liz, tu me fais un peu mal là...

Lizzy: *lâchant Wendy* Ah, désolé.

Usami: Bon, je suis contente moi aussi que Wendy aille bien, mais pourrions revenir à notre problème? La mallette qui est vide...

Lizzy: Honnêtement, je m'en fiche un peu, Wendy est vivante et c'est tout ce qui compte. Ça n'avait pas de prix à mes yeux.

Usami: On c'est quand même fait avoir par Maou je te signale.

Lizzy: Rectification, tu t'es fais avoir par Maou.

L'attitude désinvolte de la tallus énervait un peu Usami. Déjà qu'elle avait honte de c'être fait avoir, elle n'avait pas besoin qu'une gamine le lui rappelle de cette façon. Le téléphone de la chambre se mit à sonner. Yuri décrocha et répondit. Après quelques minutes elle raccrocha.

Yuri: c'était Xandra, elle veut qu'on la rejoigne au motel. C'est à propos du sosie.

Wendy: Sosie?

Lizzy: Oui, un sosie de Delia, mais ce n'est pas elle. Je l'ais assommé sans faire exprès et elle est resté inconsciente longtemps. Si Xandra nous à appelé, c'est surement car elle est réveillé.

Alors qu'elles allaient sortir de l'appartement, Lizzy les arrêta. Elle avait senti quelque chose de dangereux.

Lizzy: Dehors, je les sens, leur odeur malfaisante...des démons aux yeux noirs. Des parasites qui possède des corps humains. Ils m'ont attaqué l'autre jour, c'est probablement ma cousine qui nous les à envoyé.

Lizzy détestait avoir à faire à ce genre de démon. C'était des humains possédé, tuer le démon tuerait l'humain aussi.

Wendy: Il va falloir se battre!

Tous acquiescèrent. Les filles sortirent de l'appartement et du bâtiment, ou un groupe de démons aux yeux noirs les y attendait.

----------------------------------------------------------------

Pendant se temps là, au motel. Xandra venait de raccrocher le téléphone. Le sosie de Delia était réveillé, et attaché à une chaise.

Sosie: Bon, je commence à en avoir marre d'être toujours ligoté, ça en devient redondant.

Xandra: Alors voici ta véritable apparence, Daleth!

Le sosie de Delia était en réalité Daleth. Pourquoi avait-elle la même apparence que Delta? Qui était-elle en réalité? L'exorciste le savait, elle connaissait la vérité à son sujet.

Daleth: Tu ne semble pas surprise par mon physique. Mais après tout, c'est logique que je lui ressemble, pusique nous sommes liée.

Xandra sortit son sabre et le pointa vers Daleth.

Xandra: Je pourrais te tuer si facilement...

Daleth: Oui, mais tu ne le fera pas. Dans ma forme de spectre tu n'as pas eu de scrupule à tenté de m'éliminer, mais puisque je suis maintenant de chair et de sang, tu n'oseras pas le faire. Je crois t'avoir cerné, Alexandra. Tu es le genre de personne qui prétend ne rien ressentir, qui reste toujours froide comme si rien ne pouvait l'atteindre. Tu te donne un air apathique alors qu'en réalité, tu es rempli de remord et de culpabilité pour des choses que tu as fais par le passé. N'ais-je pas raison?

En guise de réponse, elle reçu un coup de point de la par de l'exorciste, visiblement énervé par les propos de Daleth. Du sang coulait le long de la lèvre de l'ancien spectre.

Daleth: Quel est ton but? Pourquoi mens-tu à tout le monde sur tes véritable intention? Pourquoi veux-tu tellement contrôler Lizzy?

Xandra: Ça ne te regarde pas. Je sais ce que je fais. Les autres ne pourrons pas comprendre pourquoi je fais cela. Je vais sauver ce monde corrompu, peut importe les sacrifices, et tu as intérêt à ne pas t'en mêler, sinon je te garanti que je n'hésiterais pas à te trancher en deux!

Elle regarda par la fenêtre, songeuse. Le monde, les gens, tout la dégoûtait. Le monde était corrompu par la haine, la haine que les humains éprouvaient entre eux. Elle avait trouvé un moyen de régler cela, mais ça sera au prix d'énorme sacrifice. Peut importe, elle était déterminer à le faire.

Daleth: Tu es un démon, pas vrai?

Xandra: Je ne suis pas humaine, mais je ne suis pas un démon. Mais ce que je suis se rapproche plus des démons que des anges.

Ses yeux devinrent rouges pendant une fraction de seconde, tandis qu'elle continuait d'être perdu dans ses pensé.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regret
Chunin
avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 121
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Deuil d'automne   Mar 25 Fév - 1:09

Regret marchait en direction de son appartement, sous la lueur de la nuit. Il etait assez fatigué, il en deduisait donc que sa course poursuite avec les gardes de Rokoshenev avait duré pas mal de temps...mais comme d'habitude, sa mémoire le trahisait. Tel etait le prix de faire appel a Phantom. Perdu dans ses pensées, il ne remarqua les cris de divers demons, et quelques humains, que lorsqu'il arriva au coin de la rue de son appartement.

Des....des demons...? Içi?

Il n'aimait pas avoir a faire ça, mais il ne voulait vraiment pas directement avoir a faire a des demons. Il etait bien trop fatigué pour ça. Mais il connaisait quelqu'un qui n'aurait aucun probleme a faire ça...

================================================//////////================================================

Musique d'ambiance: Nigeba Nashi

Wendy, Lizzy, Usami et Yuri se battaient du mieux qu'elles pouvaient contre les demons. Balles d'armes a feu normalles etant inutiles contre les demons, les quatre filles etaient forcées a se debrouiller du mieux possible au corps a corps, et bien que les katanas fournis par Yuri soient une grande aide, ce n'etait guère assez pour se debarasser des demons facilement. Wendy apperçut une figure arrivant au loin....un autre demon? Elle se rapprocha avant de voir que cette "figure" etait Regret, qui marchait paisiblement en direction de son appartement, ignorant completement les demons. Et en parlant de demon, il y en avait un juste derrière Regret, prêt a lui bondir dessus. Elle vut Regret sortir un revolver de son costume, et le pointer en direction du demon.

[Wendy]: Les armes a feu sont inuti-

*BANG*

Le demon tomba a terre. Regret continua de marcher, sans prêter attention au reste de la situation. Deux demons lui arriverent par les deux cotés, Regret sortit alors un deuxième revolver.

*BANG, BANG*

Les deux demons tombèrent.

[Wendy]: Les....les armes a feu sont sensées etre inutiles...non?

Lizzy regarda en dessous de Regret.

[Lizzy]: Des balles en or, probablement. L'or, c'est le "point faible" des demons. Un peu comme l'argent et les loups garous, ou la cristallite verte, orange, et rouge, et les Tallus.

Regret rangea un de ses revolvers, et sortit son telephone, toujours en marchant vers son appartement. Il passa a coté des quatre filles, et Wendy se retourna aussitôt pour le suivre.

- Formez un perimetre de taille 2, autour de mon appartement. Merci.

Il raccrocha. Il arriva au portes du batiment.

[Wendy]: Attends!

Mais en suivant Regret, Wendy avait baissé sa garde. Un demon se jeta sur elle.

[Lizzy]: Wendy, atten-

Regret se retourna, pointant son arme a coté de Wendy, en direction du demon derrière elle.

*BANG*

Le demon tomba. Legerement sous le choc, Wendy resta imobile. Regret entra dans le batiment, et ferma la porte. Wendy se repris rapidement, et, bien que surprise a cause du comportement de Regret, retourna auprès de Lizzy et Yuri, continuant de repousser les demons. Heureusement, bien que l'or soit la methode la plus effective, trancher un demon en deux marchait tout aussi bien. Quelques minutes plus tard, une dizaine de voitures noires s'arreterent autour de l'appartement a Regret. Des hommes, evidemment des Yakuzas, descendirent et resterent plantés la, sans bouger. Mais les demons, eux, etaient de plus en plus violents. Sans aucune aide, les filles ne tiendraient pas longtemps. Wendy, Usami et Yuri etaient deja fatigués, et Lizzy, bien que plein d'applomb, ne pourrait peut etre pas proteger les deux autres filles. Au fur et a mesure que les demons venaient, les filles les tranchaient. Un par un, deux par deux, trois par trois...mais ils venaient encore et toujours. Wendy n'en pouvait plus. Elle tranchat un demon, mais ne vu pas le deuxième, qui profita pour se jeter sur elle.

*BANG*

Le demon ne se rapprocherait plus de Wendy, car sa tête n'etait plus la.

*BANG, BANG, BANG, BANG, BANG*

Les demons tombaient un par un. Les filles regarderent d'ou venait les coups de feu: la fenetre de l'appartement a Regret. Il se tenait la, un sniper collé contre la fenetre, et visait la tête des demons.

*BANG, BANG, BANG*

Les filles se remirent a se battre. Elles avaient deja fait la plupart du travail, et avec l'aide de Regret, les quelques demons restant seraient faciles a achever.

Fin de la musique d'ambiance.

================================================//////////================================================

Environ une heure plus tard, les demons etaient vaincus. Mais a present, les alentours de l'appartement a Regret etait....violamment dégradé. Les corps des humains possédés par les demons, charcutées par katana, ou par balle, se trouvaient partout. Ce n'etait pas beau a voir.

[Wendy]: N'empeche....la chance que personne ne soit sorti du batiment...ils auraient étés traumatisées a vie...

[Yuri]: Personne n'oserait sortir lorsque les Yakuzas sont partout autour.

Wendy et Lizzy comprirent alors: le perimetre des Yakuzas servait a faire peur au gens, et eviter que des innocents se retrouvent au milieu du champ de bataille.

- ...oui, vous pouvez envoyer les nettoyeurs. Oui, immediatement. Plusieurs corps. Du sang. Merci.

Regret etait descendu de son appartement. Lizzy l'approcha immediatement.

[Lizzy]: Je peux savoir pourquoi tu a mis tellement de temps a nous aider?! Et pourquoi tu nous as ignoré?!

- Prend un autre ton avec moi, Tallus.

[Lizzy]: Excuse-moi? Tu te fout de ma gueule?! Tu me prend pour qui?!

En reponse, Regret pointa un revolver sur le front a Lizzy.

- Ça ne te tuera surement pas, mais une balle de Cristallite rouge est capable de te faire assez mal, au moins.

Yuri s'interposa, bouchant le canon du revolver avec sa main.

[Yuri]: Arrete Phantom, c'est une allié.

- Une "allié" est sensée savoir qui je suis.

[Yuri]: C'est une connaisance de Regret. Elle ne sont pas au courant de ton...existance.

- Tu devrais lui dire de commencer a prevenir les gens. Un jour, l'insolence de quelqu'un va me forcer a mettre fin a leur vie.

[Yuri]: Oui, mais pour l'instant, commence par ranger ton arme.

- Mphm.

"Regret" rangea son arme. Il se dirigea vers son appartement, suivi par Yuri, et le reste du groupe, me comprenant pas vraiment ce qui se passait.

================================================//////////================================================

Musique d'ambiance: Seikou no Amaki.

[Yuri]: Phantom. Un assassin. Possiblement le meilleur du Japon, sinon pas du monde. Contrairement a ce que beaucoup de gens pensent, Phantom n'est PAS Regret.

[Lizzy]: Gné?

Yuri etait assise sur le canapé, expliquant certaines choses au reste du groupe.

[Yuri]: Regret a un "trouble dissociatif de l'identité" avancé. Il possede deux personalités. La première, vous la connaisait deja, c'est Regret. Et la deuxième, c'est Phantom. Leur differences est assez evidente, comme vous avez pu le constater. Phantom est...beaucoup plus brusque. Il en a rien a foutre des gens. Il n'obbeit qu'au ordres qui lui sont données.

[Lizzy]: Phantom, sers moi un café!

- Je te jure Yuri, si elle ferme pas sa gueule...

[Yuri]: Il est très susceptible au blagues...

Elle se pencha pour chuchoter a Lizzy.

[Yuri]: Son sens de l'humour est a chier aussi.

- J'ai entendu ça.

[Yuri]: Bref. Voila, je vous presente Phantom.

- Et Phantom en a ras-le-cul de vous. Il est grand temps de ramener Regret.

Phantom cligna des yeux, et....

- Que diable c'est t'il passé..?

[Yuri]: Regret?

- Qui d'au-.....oh. Vous avez connu...?

[Lizzy]: Oui. Et c'est un gros fils de pute.

- Désolé.

Soudainement, Regret appercut Wendy.

- Wendy! Tu est de retour? Mais alors...

Regret etait content, mais en même temps, son visage s'assombrit. Il regarda en direction d'Usami, qui se tenait a coté d'une mallette...vide.

- ...Je vois. Je suis...content, que tu sois de retour saine et sauve...

Il s'assis sur son canapé. Au même moment, Lizzy se rappella de l'appel de Xandra. Expliquant la situation a Regret, il ouvrit la porte a Lizzy, qui partit avec Wendy. Usami et Yuri, elles, resterent avec Regret.

[Usami]: Je..je suis dé-

- Non. J'ai decidé de faire ça, tout en sachant que cet argent allait probablement disparaitre de toutes façons. C'est comme ça. Merci d'avoir essayée de recuperer l'argent.

[Usami]: M-ma-

*BZZZT* *BZZZZZT*

La sonnerie de l'appartement a Regret. Surement les Yakuzas, voulant annoncer que leur travail etait fait. Regret se dirigea vers l'interphone d'ou venait la sonnerie. Il appuya sur un button.

- Oui?

[Gonzou]: Ouvre.

Nouvelle musique d'ambiance: Azai Gonzou

Regret resta stupefié pendant quelques secondes. Qu'est ce qu'IL venait faire la? Malheureusement, Gonzou ne lui laissa guere le temps de reflechir.

[Gonzou]: Qu'est ce que tu attends?! Ouvre!

- O-oui...

Il ouvrit la porte principale. Gonzou mettrait une ou deux minutes le temps de monter au dernier etage ou se situait l'appartement de Regret. Il se tourna vers les deux filles.

- Vous ferriez mieux de partir.

[Usami]: Quoi? Mais...

[Yuri]: Nous rejoindrons Lizzy et Wendy au motel...Regret...

- ...partez. Il sera la a n'importe quel moment.

Les deux filles sortirent. Au même moment, Gonzou sortait de l'ascenseur. Ses yeux croiserent brievement ceux d'Usami. Il entra dans l'appartement a Regret.

[Gonzou]: Regret.

- ...

[Gonzou]: Ou est mon argent?

- ...

[Gonzou]: Regret. Ou ce trouve mon argent?!

- ...

[Gonzou]: REPONDS-MOI!!

Regret se laissa tomber sur son canapé. Cette journée n'etait pas la meilleure pour lui, apparament.

- "Maou"...il...il a reussi a garder l'argent.

Un silence tomba pendant quelques minutes. Quelques minutes pendant lequelles le regard de Gonzou ne quitta pas Regret.

[Gonzou]: Est-ce que tu le regrette?

- H-huh?

[Gonzou]: Tu etais sur le point de payer ta dette de 500 millions de Yens, après 13 ans. Une dette que tu as commencé a repayer a l'age de 8 ans. Une année de plus, et tout serait fini. Mais tu as tout envoyé chier, en une journée. Tu t'est recrée une dette, pas de 5 millions, mais de 50 BILLIONS de Yens....est-ce que tu regrette ta decision a present..? Tu as fait quelque chose de bien, mais a quel prix? N'aurais-ce pas été mieux de laisser cette fille mourir, et sauver ta vie?

Regret regarda le sol. Gonzou avait raison. En une journée, Regret c'etait forgée un futur entier en tant qu'esclave de Gonzou. Tout ça pour une fille qu'il venait a peine de rencontrer...Mais même comme ça...

- Je...je...je sais pas..

A ce moment la, un gros coup de vent passa a coté de Regret. Des etincelles passerent devant ses yeux.

- Gh...!

Il ne pouvait pas bouger. Comme si la force qui maintenait son corps etait en train de fuire par tout ses pores. Une douleur aigue passa par sa tête. Gonzou avait attrapé, et soulevé Regret par les cheveux.

[Gonzou]: Imbecile indecisif de merde...! Pourquoi tu ne peut pas te commetre a faire du bien, ou du mal!?

Regret etait terrifié. Son corps etait paralisé. Confusion, agitation, n'importe quel type d'emotion negative existante, Regret etait en train de les sentir.

[Gonzou]: N'a tu pas deja sauvé cette "Wendy" auparavant?

- H-huh?

Regret n'avait aucune idée de ce que Gonzou disait, la seule chose qu'il comprenait etait sa menace.

[Gonzou]: A Paris, quelqu'un etait sur le point de tuer Wendy...cette personne s'est retrouvée avec une balle dans la tête. Une balle sortit tout droit de ton revolver.

Regret se rappelait a present. Un demon, dans le corps d'un humain, avait attaqué le groupe après l'assassinat du president...et Regret avait tué ce demon juste avant qu'il ne frappe Wendy...Gonzou etait tout de même bien informé...

[Gonzou]: Pourquoi la tu aidé? Tu aurait pu courir, sauver ta vie, sans te preocupper d'elle, et des autres.

Parce qu'il etait affecté par de la Cristallite. Mais ça, Gonzou ne le savait pas. Il agita brutalement la tête de Regret.

[Gonzou]: Pourquoi, apres tout ce temps, ta conscience te fait hesiter?

- Urg....gn...

Gonzou relacha finalement Regret.

[Gonzou]: Ecoute moi bien, Regret. A partir du moment ou tu a decidé de me suivre, la seule chose qui t'a attendu, c'est l'enfer.

- Je sais...

[Gonzou]: N'a tu pas besoin d'argent?

- Oui.

[Gonzou]: Ne va tu donc pas repayer la dette de tes parents!?

- Oui!

[Gonzou]: Et de combien est la dette!?

- 500 Millions de Yens, plus 50 Billions!

C'etait la dette du père de Regret, Heiss Stocke. A la base, c'etait "seulement" 50 Millions de Yens, mais il y avait un interet bien trop elevé, et la dette avait augmenté extremement vite. Et a present, 50 Billions avaient étés rajoutés a la dette.

[Gonzou]: Alors va te faire de l'argent! C'est juste 55 Billions!!

Gonzou avait raison, Regret l'avait rejoin pour repayer la dette de son père. Quiconque savait ça disait:

"Quel fils fantastique....faire quelque chose comme ça pour son père..."

Mais en realité, c'etait loin d'etre une histoire aussi belle que ça. Repayer de l'argent au Yakuza requiert diverse tactiques de vie-ou-mort. 55 Billions de Yens, ce n'est pas une somme que Regret pouvait simplement deposer a la banque. Et le plus il attendait, le plus d'interet la dette cumulerait.

- Je comprends...

Le sentiment de terreur diminua rapidement. Ce besoin d'argent etait arrivé au point ou Regret avait du vendre son âme. Ce maudit besoin d'argent faisait que Regret continue de vivre. Il possedait "a peine" 498 Millions de Yens dans son coffre fort.

- Je ne te decevrais pas.

Satisfait avec sa reponse, Gonzou acquiesça.

[Gonzou]: Bien, ça, c'est la tête d'un humain.

Regret ne penserait plus a Wendy, Lizzy, ou quiconque d'autre. Il marcherait en direction de sa propre voie, son propre destin. Même s'il savait que son destin le menerait droit en l'enfer...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cho Mitsou♥
Super Saiyan 4
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 2794
Date d'inscription : 24/11/2012
Age : 19
Localisation : Inazuma Tower, chillin' with Ichirouta-kun~

MessageSujet: Re: Deuil d'automne   Lun 3 Mar - 7:56

Arrivée devant le motel, Wendy donna un bon coup dans la porte avec la force qui lui restait, et entra avec ses deux mains jointent ensemble en criant ;

- POLICE!

Sous le regard effrayé de Xandra, elle baissa son 'arme' et se mit à rire.

- Heh, j'ai toujours voulu faire ça, désolé~

Puis elle se dirigea calmement vers son lit et s'y allongea dessus. Enfin quelque chose de confortable où s'étendre.

- C'est déjà mieux qu'être attaché à une chaise, hen Lizzy?

Musique d'ambiance ; Noragami OST - Recollection

Cette blague n'avait pas l'air d'avoir amusée celle-ci, qui lui lança un regard blasé avant d'aller voir Xandra et le clone de Delia. Pendant qu'elles s'occupaient de leur 'otage', la brunette réfléchissait. C'est bien beau de s'en être sorti saine et sauf mais pourquoi l'avait-il fait sortir comme ça, sans raison? Quel était le but de ce foutu kidnapping? Et son visage qu'il cachait avec ce masque...
Elle secoua la tête pour effacer cette image de ses pensées et se concentra sur le plus important. Peut-être tenait-il a cacher quelque chose, ou gagner du temps. Ce n'était certainement pas directement lier à elle puisqu'elle n'avait jamais rien fait d'illéga- en y repensant bien, ça pourrait être ça, ou pas. Sa cible principale était probablement Lizzy ou même Usami. Pourquoi? Elle n'en savait rien, ce n'était qu'un pur et simple pré-sentiment. Pourtant, ça pourrait bien coller, puisqu'il avait demandé à Lizzy de lui amener un paquet d'argent, et du plus loin qu'elle se souvienne avec la mémoire de poisson rouge qu'elle avait, il y avait tout un lien avec Usami.

Soudain, un bruit la sortie de ses pensées. C'était la porte de la chambre qui venait tout juste de s'ouvrir, laissant apercevoir Yuri et Usami sur le pas de la porte. Sans bouger de son lit, trop flemmarde pour se lever, Wendy ne fit qu'un signe de la main au deux filles. Celles-ci entrèrent en refermant la porte et se dirigèrent vers Lizzy et Xandra. Se sentant un peu seule, la brunette alla les rejoindre à contrecœur.

En se levant, elle sentit son téléphone portable vibrer dans la poche de son pantalon. Wendy saisi donc son appareil électronique et y vit un nouveau message. Intriguée, elle l'ouvrit.


"Le cimetière se trouvant a environ trois rues de ton motel. Je t'attendrais la-bas, demain, a minuit. - M."

Ses yeux s'ouvrirent de plus en plus grand jusqu'à la fin du message. Elle était à la fois extrêmement surprise et absolument troublée par ce qu'elle venait de lire. Mais sans aucun mot, elle rangea son téléphone, comme si rien ne s'était passé. Wendy replaça nerveusement ses cheveux et finit par rejoindre les autres.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ask.fm/potiteleaf
Ricky Otaku
Yuri-sama
avatar

Féminin Poissons Buffle
Messages : 5270
Date d'inscription : 21/11/2012
Age : 20
Localisation : Pays du Soma dans la ville de Motherfuckerhood

MessageSujet: Re: Deuil d'automne   Lun 3 Mar - 21:34

Lizzy remarqua la nervosité de Wendy. Elle l'a vit rangé rapidement son téléphone.

- T'as reçu un appelle de qui?

Wendy: Hein? Euh, personne...

- Montre ton téléphone.

Wendy: Non, ça ne te regarde pas.

- Si j'me souviens bien, tu réagissais de la même façon quand je voulais regardé ton téléphone à l'école. Habituellement, c'est parce que tu avais reçu un message de Stan...

Wendy: Ce n'est pas Stan!

- Un autre gars?

Wendy: Liz, ça suffit. Si tu veux tout savoir, c'était qu'un SPAM...

- Ah, ok.

L'avait-elle cru? Bon, pour le moment, elle lui ficherait la paix, c'est ce qui comptait. Le groupe se rapprocha du sosie de Delia, la raison de leur venu ici.

- Bon, je sais que tu n'es pas ma cousine, alors qui es-tu en réalité?

Daleth: Je suis un spectre.

- Oui, ça j'avais cru comprendre. Le pouvoir que tu as utilisé contre ses démons, c'était de l'ectoplasme. Et puisque tu as un corps physique, tu n'es pas un fantôme, mais un spectre. Je veux savoir ta vrai identité. Oh et ne dit pas Daleth, ça aussi j'avais deviné. D'ailleurs, pourquoi tu ressembles à Delia?

Daleth: Croit moi, tu n'as pas envie de savoir pourquoi...

- Au contraire, je meurs d'envie de savoir!

Daleth: Tu l'auras voulu. Je suis l'âme du personne que tu as perdu.

- Il y a beaucoup de personne morte dans mon entourage tu sais...la majorité des gens avec qui j'ai sortis, beaucoup de mes amis, Powder...oh non attend, elle n'est pas vraiment morte, quoi qu'elle a...

Daleth: Je suis de ta famille!

- Maman?

Daleth: Non...j'ai l'air d'avoir l'âge d'être ta mère?!

Lizzy réfléchissait. Il n'y avait qu'une seule personne que Daleth pouvait être.

- Sally?

Le spectre ne répondit pas sur le coup.

Daleth: Non, je ne suis pas ta soeur. J'ai dit que j'étais l'âme d'une personne que tu as perdu, mais pas de quelqu'un qui est mort.

La tallus comprit enfin la véritable identité de Daleth. Avant que Lizzy puisse révéler son identité, un bruit d'explosion se fit entendre dans une chambre à côté de la leur. C'était un piège, quelqu'un avait mit des explosif dans le motel. Leur chambre risquait d'exploser à tout moment. Probablement un coup de Delia.

Xandra: Ont dirait bien que nous avons été piégé...

- Et merde!

----------------------------------------------------------------

Delia était en train de griffonné intensément sur un bout de papier. Elle le prit, le chiffonna, et le jeta à la poubelle. Elle prit un autre papier et recommença ce qu'elle faisait. Un membre de la secte entra dans son bureau, un homme.

Homme: Que faites vous?

Delia: J'essayais d'élaborer un plan pour tuer Lizzy, mais j'y arrive pas. Je suis un génie pourtant, mais son cas est impossible. Nous sommes des tallus toutes les deux, alors pourquoi il y a une si grande différence entre nos pouvoirs!?

Homme: Je me suis toujours demandé...qu'elle genre de pouvoir avez vous?

Delia: Intellect supérieur, instinct de survis surdimensionné, grande résistance à la douleur. Le projet Delia visait à créer de parfait outil, sans sentiments, uniquement logique et prêt à tout pour réussir leur mission. Les autres cobayes n'ont pas survécu, leur âme n'a pas supporté cela. Moi j'avais perdu la mienne, donc j'étais la personne idéale pour se projet.

Homme: Et votre cousine?

Delia: Ah, le projet Beta, probablement le plus puissant des projet tallus. Il visait à créer un être parfait, sans faiblesse. Dans les mythe autochtone, les dieux étaient des hybride humains/animales. Je crois que c'est ce qui a inspiré le projet Beta. Ils voulaient créer quelque chose de parfait, en comblant les faiblesses humaines avec des caractéristiques animales. Donc, si on se fit à l'animisme, Lizzy c'est en quelque sorte une genre de déesse. Moi je suis un outil, et elle une déesse.

Homme: Et la cristalite? Ça peut l'affecter il me semble?

Delia: Ouais, mais je ne peux pas la tuer avec. La verte annule les pouvoirs actifs des tallus, son pouvoir de guérison est un pouvoir passif. La rouge la fait mal, ce qui est intéressant, mais c'est une douleur pas réel, donc ça sert à rien. La mause la rendrait folle mais elle l'est déjà, et le manque d'âme permet de mieux supporter la folie, même chose pour moi. La orange ne fait que l'affaiblir et la rose rend es pouvoirs instable. Le problème avec la cristalite c'est qu'elles ont tendance à s'annuler entre elle. Si par exemple elle est affecté par la verte, les autres ne pourront plus l'affecté, puisqu'elle n'aura plus de pouvoir...

Elle termina de gribouillé sur son papier, l'air triomphante.

Delia: Ça pourrait fonctionner. Mais pas toute de suite, j'ai jamais utilisé la cristalite rose sur Lizzy, j'aimerais voir ce que ça fait.

Homme: Vous ne devriez pas faire cela, vous devriez la tuer tout de suite...

Delia: Mais si elle est morte, je ne pourrais plus m'amuser avec elle. Non, j'ai mon plan, je peux encore attendre un peu.

La tallus fouilla dans son bureau et en sortit une petite pierre rose. Elle l'a tendit à l'homme.

Delia: Fait mettre ça dans une balle. Demande à un de nos tueurs à gage de visé Wendy Testaburger avec...

Homme: Wendy? Mais je pensais que c'était destiné à votre cousine...

Delia: Mais ça l'est. C'est juste que, quand on lui tire dessus et bien Lizzy elle est rapide, elle peut l'éviter. Par contre, quand on s'attaque à un de ses amis, elle oublie de penser à sa propre sécurité et devient un genre de bouclier humain. La meilleure façon de l'atteindre, c'est de s'en prendre à ceux qu'elle aime. Et puis, si finalement elle réussit pas à prendre le coup, Wendy mourra et ça la fera souffrir, ce qui me convient aussi. Aller va si maintenant, je dois peaufiner mon plan là.

L'homme quitta le bureau de Delia, qui continau de gribouillé sur son papier.

----------------------------------------------------------

Un rayon de lumière vive s'abattu sur Terre. Une jeune femme aux cheveux foncé et aux yeux bleus ciel en sortit, essoufflé. Le rayon disparu. Il s'agissait d'un ange qui venait d'être déchu du paradis. Elle avait été condamné à aller en enfer mais heureusement pour elle, elle avait réussi à s'échappé sur Terre.

Rapha: Bon, j'ai réussi à m'échapper, qu'est-ce que je fais?

L'ange se souvint alors d'une promesse qu'elle avait fait a une amie décédé.

Rapha: Je crois que je vais aller voir ma protégé, c'est la seule chose que je puisse faire de toute façon...

Soudain, 4 démons aux yeux noirs s'approcha d'elle. Ils avaient senti qu'il s'agissait d'un être céleste.

Rapha: Génial, il ne manquait plus que ça...

Alors que les démons tentèrent de l'attaquer, elle esquiva sans difficulté leur faible attaque et posa sa main sur le front de l'un d'eux.

Rapha: Retourne en enfer, démon!

Une vive lumière blanche envahi le démon, qui poussa un hurlement de douleur. Un nuage de fumée noir quitta le corps qu'il possédait, retournant en enfer et libérant l'humain. Elle fit la même chose avec les trois autres. Un des hôtes était malheureusement mort, un autre uniquement inconscient, alors que les deux autres étaient sérieusement blessé. L'ange soupira. Elle mit les deux blessé sur son dos et se dirigea vers l’hôpital le plus près.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regret
Chunin
avatar

Masculin Taureau Buffle
Messages : 121
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Deuil d'automne   Mar 4 Mar - 8:09

Musique d'ambiance: Sunset / Rakujitsu.

Assis sur un banc, regardant les centaines de tombes. Cela faisait prêt d'une heure que je faisais ça. De temps en temps, une personne ou deux venaient, déposant des fleurs auprès d'une tombe...je regardai ma montre.

"12:43am"

43 minutes en retard...je me demandais ce que je faisait, a l’attendre, lorsque j’entendis quelqu'un venir. Un simple coup d’œil me permit de reconnaitre la figure de Wendy.


- Assis toi sur le banc derrière moi. Si tu te retournes, ou essaye de me regarder à n'importe quel moment, je te tue.

Je sentais que la fille était nerveuse. Après tout, son kidnappeur se trouvait juste derrière elle.

- Ta réponse?

[Wendy]: Je...je comprends.

- Gentille fille.

[Wendy]: Pourquoi m'avez-vous appelé ici? Lizzy a fait tout ce que vous avez demandé, ça devrais être la fin de l'histoire, non?

Je soupirai. Un soupir qui pénétra l'oreille a Wendy.

- Tout ce que j'ai demandé?

[Wendy]: Vous avez l'argent...et la police n'a pas été contactée.

- Alors pourquoi est-ce qu'Usami s'est mis en travers de mon chemin?

[Wendy]: U-Usami...?

- Usami voulait m'attraper. Tu as du en entendre parler une fois revenue paris tes "amis"?

Effectivement, Usami m'avait chassé pensant pas mal de temps, cette nuit-là.

[Wendy]: O-oui...elle a essayé de faire ça..

- Et tes "amis" l'ont laissé faire?

[Wendy]: Oui...Usami a essayée de te capturer, et a échangée les valises contenant la rançon.

- Elle a échangée les valises, hu...?

Je rit.

- Dans une situation de ce genre, elle est assez futée d'avoir pensée à faire ça.

Mais même comme ça, c'était inutile contre moi. J'avais déjà mis ma main sur la rançon bien avant qu'elle n'échange les valises.

- Mais, Wendy, pense un peu....imaginons que le plan d'Usami ait marché. Qu'est-ce que tu penses qu'il te serait arrivé?

[Wendy]: ...

- Tes "amis" ont promis de me donner l'argent. Dans le cadre de la promesse, ils m'auraient trahi. Ça serait entièrement normal, si, en conséquence, je me vengeais sur toi, n'est-ce pas?

[Wendy]: ...

Je laissai échapper un soupire.

- Tes "amis" n'ont pas l'air de se préoccuper de toi, préférant récupérer l'argent, plutôt que de sauver ta vie.

[Wendy]: Non...Usami et les autres voulaient juste aider...

- Non, ce n'est pas le cas. Usami n'essaya pas de m'arrêter pour récupérer l'argent à Regret, et l'amitié ne guidait pas ses actions non plus.

[Wendy]: Huh?

- C'était une rancune.

Le silence résigna pendant quelques secondes.

- Veut tu en savoir plus?

[Wendy] : Oui, mais…


Fin de la musique d'ambiance.

================================================//////////================================================



Lizzy, Daleth, et Xandra etaient au motel, combattant des demons depuis la première explosion. Wendy était partie a peine les demons etaient arrivés, laissant les trois femmes seules contre la horde de demons.

[Xandra] : C’est moi…ou Wendy nous a laissées comme des merdes ?!

[Lizzy] : Elle doit avoir une bonne raison !

Elle repensa au message que Wendy avait reçu, quelques minutes avant l’explosion..etait elle déjà au courrant de ce qui allait se passer ?

Lizzy, Daleth et Xandra utiliserent tout les recours qu’elles avaient pour se debarasser des demons, mais seules contre la horde, elles finiraient par craquer, tôt ou tard. Et ce tard arrivait rapidement, les demons devenant de plus en plus nombreux, et elles, devenant de plus en plus fatiguées…cela faisait déjà une heure qu’elles se battaient, sans pause. Soudainement, Wendy arriva, et commença a aider ses amies a se battre…mais même avec l’aide de la jeune fille, en finir avec les demons ne serait pas evident…mais Wendy n’était pas seule. Un homme trancha un demon en deux, se jetant immediatement sur le prochain, pour lui infliger le même chatiment. L’homme, portant un masque, se débarrassait des demons en temps record, reduisant leur nombres drastiquement. En quelques minutes, le petit groupe de 5 personnes avait prit l’avantage, et en une heure de plus, les demons avaient été completement eradiqués. Lizzy, Daleth, Wendy, et Xandra s’assirent pour reprendre leur souffle. L’homme masqué, quand a lui, se retourna pour partir, mais fut arreté par Lizzy, qui l’attrapa par le bras. Ou plutôt, qui m’attrapa par le bras.


[Lizzy] : Regret… ?

Je lança un regard perçant a Lizzy a travers mon masque, avant de lui repondre.

- "Maou".

Je bougea son bras brusquement, se liberant de Lizzy, et continua mon chemin, mais fut interompu brievement par Wendy.

[Wendy] : M-merci…

Je ne prit même pas le temps de lui repondre. Après tout, je ne faisais pas vraiment ça pour l’aider.

================================================//////////================================================

Un rayon de soleil droit dans les yeux réveilla Regret. Il se leva, et regarda l'heure sur son téléphone.

"12:13pm"

- ...J'ai trop dormi.

Il s'habilla rapidement, et réveilla Usami, avant de sortir de son appartement, en direction du motel. Une fois arrivé là-bas, il remarqua que quelque chose n’allait pas bien…comme par example, les voitures de police, et le manque de motel, des debris et ruines a la place. Il fit le tour, regardant ce qui s’était passé, lorsqu’il apperçu Wendy au loin. Il marcha lentement dans sa direction.

[Wendy]: Ah! Bonjour Regret!

Ses cernes indiquaient son manque de sommeil, mais elle n’avait pas l’air fatiguée a part ça. Mais Regret n’en avait guère a faire de la condition de la jeune fille, il avait quelque chose d’autre a faire.

- ..."Maou".

A la mention de son nom, Wendy ouvrit ses yeux.

- Il faut trouver…non, il faut capturer "Maou".

[Wendy]: A-ah..?

Regret laissa echapper un soupir.

- Où sont les autres ?

Wendy partit aussi tôt les chercher, et quelques minutes plus tard, tout le monde se reunit aux alentours du motel....Et quelques minutes de plus, et Yuri sortit d'un taxi, les rejoignant.

- "Maou". Il faut trouver "Maou".

Regret répéta la même chose qu'il avait dit à Wendy, tel un robot. Après tout, la capture de "Maou" pouvait lui rapporter dans les billions de Yens...cela avancerait beaucoup le paiement de sa dette.

[Lizzy]: Même pas un bonjour?

Regret regarda Lizzy brièvement, avant de continuer à parler, l'ignorant.

- Cherchez tout ce que vous pouvez sur "Maou". Usami et moi iront parler à certains contacts. Je vous conseille de venir avec nous en direction du centre-ville. J'ai ici une liste de personnes que vous pourriez contacter pour demander des informations.


Il donna un papier à Lizzy, et peut après, le petit groupe se mis en route vers le centre-ville. Regret remarqua quelque chose...un homme. Habillé en noir, marchant plus vite que la plupart des gens....trop vite pour être normal, et pas assez vite pour avoir l'air trop suspicieux. Il venait droit vers eux. Regret s'arrêta, et le reste du groupe aussi. L'homme s'arrêta aussi, devant le groupe, et soudainement, il sortit un revolver. Il le pointa directement vers Wendy, et...


*BAM*

Lizzy tomba par terre. Elle s'était jetée devant la balle pour protéger Wendy.

*BAM*

L'homme, essayant de s'enfuir, reçu une balle de la part de Regret. Il regarda Lizzy, qui convulsionnait par terre.

De la Crystallite rose, huh? Hm.

Il continua d'avancer, sans payer plus d'attention à Lizzy.

- On y va, Usami, Yuri.

[Usami]: Mais....mais, Lizzy...

- Veut tu capturer "Maou", ou pas..?

Face à cette décision, Usami ne mis pas longtemps à ce décider. Elle se sépara du groupe, avec Yuri, avant de suivre Regret, laissant le reste du groupe seuls.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cho Mitsou♥
Super Saiyan 4
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 2794
Date d'inscription : 24/11/2012
Age : 19
Localisation : Inazuma Tower, chillin' with Ichirouta-kun~

MessageSujet: Re: Deuil d'automne   Sam 30 Aoû - 1:48

Entrouvrant ses doigts devant ses yeux, Wendy regarda autour d'elle, et se dépêcha de se déplacer aux côté de Lizzy au moment où elle l'aperçu au sol, du sang sortant vivement de son épaule. En s'approcha plus près, la brunette découvrit que la balle qui avait été tirée s'était retrouvé juste en dessous de la clavicule de Lizzy, près de l'endroit où se trouvait son coeur. Prenant le visage de sa meilleure amie entre ses mains, Wendy essaya de garder Lizzy réveillé.

- Lizzy, est-ce que tu m'entends?

Un simple "mhm" fut suffisant.

- Parfait, tu dois rester réveillé. T'es capable de bouger?

Elle marmonna quelque chose, probablement un truc sarcastique, avant de se relever difficilement, une main sur sa blessure.

- Ça va, ça va, tout va bien. Y'a un hôpital pas loin, je l'ai vu en passant au cimetière... heu..

Lizzy lui lança un regard dubitatif, ne comprenant pas trop de quoi Wendy voulait parler. Secouant la tête pour lui dire de laisser tomber, Wendy releva d'un coup la blonde qui commençait à perdre son souffle.

- M'ouais, à ce rythme, tu vas avoir le temps de t'écrouler au sol avant qu'on soit à l'hôpital..

[Lizzy] - Rassurant.

- Je sais, désolé. J'suis pas dans un merveilleux état mentalement non plus..

[Lizzy] - Qu..

- Rien.

Wendy délaissa le bras de Lizzy qui était appuyé sur on épaule et fit quelque pas devant en se penchant.

- Tu vas devoir monter sur mon dos, Liz'. On a pas d'autre choix!

Lizzy hésita un instant jusqu'à ce qu'elle ressente un pincement dans sa cage thoracique. Elle fit un petit saut pour que Wendy réussisse à attraper ses jambes.

- C'est partit!

La brunette se mit à courir, le plus vite qu'elle pouvait. Elle jeta un coup d'oeil un peu partout dans la ville, au cas où il y aurait une personne louche qui leur en voulait, encore.

Heureusement pour elles, elles arrivèrent sans problème à l'hôpital. Wendy demanda de l'aide au comptoir et une infirmière prépara rapidement une chambre pour Lizzy.

[Infirmière] - Qu'est-il arrivé, mademoiselle?

- Mhm.. elle s'est fait tirer dessus. La balle est coincée sous sa clavicule, près de son coeur.

[Infirmière] - Oh! Très bien, je contacte un chirurgien pour l'opération le plus vite possible!

- Merci.

Wendy tourna un peu la tête pour parler à Lizzy qui commençait à agoniser dans son dos.

- Tout va bien aller, tu verras.. dit-elle, d'une voix rassurante.

En se retourna, elle vu le sang de sa meilleure amie qui coulait sur son sweatshirt violet.

- Oh god.. C'est.. Bon, tu me dois un sweatshirt, Liz'..

Lizzy ne fit qu'un petit sourire narquois.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ask.fm/potiteleaf
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deuil d'automne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deuil d'automne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'automne en mille morceaux!
» "SPLENDEURS D'AUTOMNE"
» saison, l'automne : gratin de poires au roquefort
» Poêlée du sous-bois et omelette d'automne.
» Le Temps d'un Automne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Otaku Sekai :: RPG :: Crossover :: RPG privé-
Sauter vers: